Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

La Société Nationale de l’Acadie est fière de souligner Acadian Day.
Célébrée en Louisiane ce 24 novembre, cette journée nous invite à commémorer l’histoire de l’Acadie louisianaise. Entre l’exil du Grand Dérangement et l’aube nouvelle du dernier demi-siècle, elle comprend l'enracinement dans un monde inconnu et les épreuves incommensurables d’un environnement hostile à la pérennité de la langue, de la culture et de l’identité acadiennes. Le récit inspirant de l’Acadiana et l’effervescence de la culture cajun ont de quoi inspirer nos millions de compatriotes pour qui la résilience est un trait fondamental de l’héritage commun.Acadian Day compte parmi une quinzaine de jours fériés observés annuellement par l’État de Louisiane et représente, à ce titre, une reconnaissance officielle inégalée dans toute la diaspora. Selon la proclamation 138 JBE 2017 du gouvernement louisianais, que nous traduisons de l’anglais au français, Acadian Day commémore:...l’arrivée en Louisiane du peuple acadien de la colonie française d’Acadie après que celle-ci fut cédée à l’Angleterre en 1713, et reconnaît le fait qu’une part importante des développements initiaux de la Louisiane sur les plans économique et politique sont directement attribuables à l’oeuvre du peuple acadien, par l’entremise de sa culture des terres, de son emploi des ressources naturelles et de son intérêt déployé dans les domaines de l’autodétermination politique et de la démocratie américaine.Outre la contribution acadienne à l’évolution de la société louisianaise, il faut apprécier les progrès accomplis au cours des dernières décennies pour y revitaliser la culture et le fait français. Le Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL), créé en 1968, demeure à l’avant-plan de ce renouveau, qui s’observe notamment par la désignation d’une région acadienne de 22 paroisses, l’adoption du drapeau de l’Acadiana en 1974, l’élaboration de programmes d’immersion et universitaires francophones ainsi qu’un élan remarquable de production culturelle et scientifique.Malgré les adversités héritées d’une histoire éprouvante, on constate aujourd’hui en Louisiane un déploiement sans précédent de l’identité acadienne, de la langue française et de la culture cajun. Le futur est donc prometteur. 2018 marquera le cinquantième anniversaire du CODOFIL. Puis, en août 2019, à l’Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick, le Congrès mondial acadien réunira l’Acadie louisianaise avec l’ensemble de la diaspora pour une sixième fois depuis 1994.À l’occasion d’Acadian Day, la SNA encourage vivement la société civile acadienne à promouvoir l’Acadie louisianaise, son épanouissement ainsi que sa riche contribution au patrimoine culturel de l’Acadie, de la francophonie et de l’Amérique du Nord.Louise ImbeaultPrésidenteSociété nationale de l’Acadie

Galerie de photos



Nouveautés

Des boursiers témoignent

Jolaine Arseneau :
« Le cours de français que j'ai suivi à l'Université libre de Bruxelles a été des plus enrichissants. J'en ai non seulement appris davantage sur notre belle langue qu'est le français, mais également sur moi-même et la francophonie internationale. Grâce à cette bourse, j'ai eu l'opportunité de mettre en pratique mes connaissances acquises dans mes cours de traduction à l'université de Moncton. »


Maryse Arseneau :

« Le stage international en didactique du FLE est une excellente occasion pour échanger ses connaissances en enseignement du français avec d'autres stagiaires en provenance de diverses régions du monde. Cette bourse m’a permis de revenir au Canada avec de nouvelles ressources applicables en salle de classe. De plus, ce stage m’a permis d'en apprendre davantage sur les différences culturelles et de découvrir la beauté de la Belgique. »


Eva Arsenault :

"Je suis très heureuse d'avoir été sélectionnée par votre organisation. Je souhaite d'abord vous remercier pour toute votre aide. J'ai particulièrement apprécié mon séjour. J'espère que vous allez poursuivre votre action afin que d'autres acadiens et acadiennes puissent, comme moi, profiter de cette expérience très enrichissante."


Violet Comeau :
"C'était une excellente expérience qui m'a permis de découvrir différentes cultures et d'être en présence de langues variées. Permettez-moi de vous remercier de nouveau pour ce séjour si formateur. Les cours étaient vraiment intéressants et j'ai notamment beaucoup appris lors des cours d'orthophonie et de français pratique. Ce fut aussi très intéressant de constater que des gens de nationalités différentes rencontrent les même difficultés avec la langue française. Merci encore et j'encourage tous les Acadiens à vivre cette expérience."


Camilien Roy :
"Il est difficile de rendre en quelques mots l'essentiel d'un tel voyage, bien que ces trois semaines se soient très vite écoulées. Cependant, cela nous a donné juste assez de temps pour goûter et apprécier la culture belge. En ce qui concerne les cours de l'ULB, ils étaient dans l'ensemble très intéressants, bien préparés et de toute évidence de qualibre universitaire. Je souhaite remercier à nouveau la SNA et le personnel de l'ULB en espérant que longtemps encore beaucoup d'autres Acadiens auront la chance de se rendre de l'autre côté de l'Atlantique pour y parler français."


Gilles Melanson :
"J'aimerais vous remercier de m'avoir donner la chance de poursuivre des études françaises en Belgique. Ce fut aussi l'occasion de découvrir les cultures d'Amsterdam, de France, d'Allemagne et de Belgique et c'est une aventure que je suggère ! Aussi, je vous remercie une fois encore pour cette expérience inoubliable."


Monette Maillet :
"Cette expérience m'a donné la chance d'approfondir mes connaissances sur la langue française et la culture européenne. Les cours de grammaire ainsi que les cours de littérature belge m'ont vraiment intéressé et m'ont considérablement aidée. J'aimerais vous remercier pour avoir eu la chance de profiter de cette bourse. Elle m'a en effet permis de découvrir une autre culture. Grâce à vous, j'ai vécu une merveilleuse expérience."


Grand Pre carre accueil02
250e anniversaire
Pub SNA 1

Nouveautés

Des boursiers témoignent

Jolaine Arseneau :
« Le cours de français que j'ai suivi à l'Université libre de Bruxelles a été des plus enrichissants. J'en ai non seulement appris davantage sur notre belle langue qu'est le français, mais également sur moi-même et la francophonie internationale. Grâce à cette bourse, j'ai eu l'opportunité de mettre en pratique mes connaissances acquises dans mes cours de traduction à l'université de Moncton. »


Maryse Arseneau :

« Le stage international en didactique du FLE est une excellente occasion pour échanger ses connaissances en enseignement du français avec d'autres stagiaires en provenance de diverses régions du monde. Cette bourse m’a permis de revenir au Canada avec de nouvelles ressources applicables en salle de classe. De plus, ce stage m’a permis d'en apprendre davantage sur les différences culturelles et de découvrir la beauté de la Belgique. »


Eva Arsenault :

"Je suis très heureuse d'avoir été sélectionnée par votre organisation. Je souhaite d'abord vous remercier pour toute votre aide. J'ai particulièrement apprécié mon séjour. J'espère que vous allez poursuivre votre action afin que d'autres acadiens et acadiennes puissent, comme moi, profiter de cette expérience très enrichissante."


Violet Comeau :
"C'était une excellente expérience qui m'a permis de découvrir différentes cultures et d'être en présence de langues variées. Permettez-moi de vous remercier de nouveau pour ce séjour si formateur. Les cours étaient vraiment intéressants et j'ai notamment beaucoup appris lors des cours d'orthophonie et de français pratique. Ce fut aussi très intéressant de constater que des gens de nationalités différentes rencontrent les même difficultés avec la langue française. Merci encore et j'encourage tous les Acadiens à vivre cette expérience."


Camilien Roy :
"Il est difficile de rendre en quelques mots l'essentiel d'un tel voyage, bien que ces trois semaines se soient très vite écoulées. Cependant, cela nous a donné juste assez de temps pour goûter et apprécier la culture belge. En ce qui concerne les cours de l'ULB, ils étaient dans l'ensemble très intéressants, bien préparés et de toute évidence de qualibre universitaire. Je souhaite remercier à nouveau la SNA et le personnel de l'ULB en espérant que longtemps encore beaucoup d'autres Acadiens auront la chance de se rendre de l'autre côté de l'Atlantique pour y parler français."


Gilles Melanson :
"J'aimerais vous remercier de m'avoir donner la chance de poursuivre des études françaises en Belgique. Ce fut aussi l'occasion de découvrir les cultures d'Amsterdam, de France, d'Allemagne et de Belgique et c'est une aventure que je suggère ! Aussi, je vous remercie une fois encore pour cette expérience inoubliable."


Monette Maillet :
"Cette expérience m'a donné la chance d'approfondir mes connaissances sur la langue française et la culture européenne. Les cours de grammaire ainsi que les cours de littérature belge m'ont vraiment intéressé et m'ont considérablement aidée. J'aimerais vous remercier pour avoir eu la chance de profiter de cette bourse. Elle m'a en effet permis de découvrir une autre culture. Grâce à vous, j'ai vécu une merveilleuse expérience."