Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

La SNA réclame un financement pour les célébrations de la Fête nationale de l’Acadie
COMMUNIQUÉPour diffusion immédiate                     La SNA réclame un financement pour les célébrations de la Fête nationale de l’Acadie Moncton, N-B., 15 mars 2019 -La Société Nationale de l’Acadie (SNA) exhorte le ministère du Patrimoine canadien d’intégrer la Fête nationale de l’Acadie à la liste des célébrations officielles faisant partie de la programmation des « Journées Canada en fête » financées par le gouvernement fédéral. Cette demande, maintes fois répétée, demeure toujours sans réponse. Elle demande, par la même occasion, qu’une enveloppe de 500 000 $ soit créée par le gouvernement fédéral pour permettre aux Acadiennes et aux Acadiens de célébrer leur fête nationale à la hauteur des autres peuples fondateurs du pays. À l’heure actuelle, le volet « Le Canada en fête », du Programme des célébrations et commémorations du ministère du Patrimoine canadien, appuie financièrement des activités communautaires organisées dans le cadre de quatre journées exclusivement : la Journée nationale des peuples autochtones (21 juin); la Saint-Jean-Baptiste (24 juin); la Journée canadienne du multiculturalisme (27 juin); et la fête du Canada (1erjuillet).« En cette année du 50e anniversaire de la Loi sur les langues officiellesdu Canada et du 25e anniversaire du Congrès mondial acadien, il nous apparaît tout à fait légitime de réclamer que notre fête nationale soit reconnue et fasse partie intégrante de la programmation «Journées Canada en fête» du ministère du Patrimoine canadien, affirme la présidente de la SNA, Louise Imbeault. «La Fête nationale de l’Acadie, célébrée depuis plus de 125 ans, mérite amplement sa place dans ces célébrations qui mettent en valeur l’évolution de notre pays et qui font découvrir et apprécier la richesse et la diversité de la société canadienne. Le 15 août, c’est une occasion de célébrer un riche héritage, une culture vibrante et une identité forte.» La SNA vient d’envoyer une lettre au ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, lui demandant de rectifier la situation et d’accorder aux célébrations du 15 août la place qui lui revient au sein des «Journées Canada en fête» et un soutien financier annuel d’Ottawa pour reconnaître la place prépondérante de l’Acadie dans la mosaïque canadienne et dans l’optique d’un traitement équitable et asymétrique des minorités linguistiques de langue officielle. La SNA est convaincue qu’un financement fédéral pour les célébrations du 15 août pourrait occasionner des retombées culturelles et économiques positives, non seulement dans les provinces de l’Atlantique et même partout au pays. - 30 -

Galerie de photos



Commission permanente de concertation Acadie-Québec


Tintamarre acadien Qubec 4 Gilles Frchette


Mandat de la Commission
  • agir comme lieu de concertation entre les communautés acadiennes et la société québécoise en ce qui a trait aux activités visées par l'entente;
  • définir les orientations à privilégier afin d'accroître les échanges entre les communautés acadiennes et la société civile québécoise en ce qui a trait aux activités visées par l'entente.
Responsabilités de la Commission

Quatre grandes responsabilités découlent des objectifs et du mandat impartis à la Commission permanente de concertation entre l'Acadie et le Québec. Il s'agit de la promotion, de l'information ainsi que de la planification et la concertation.


Promotion

  • promouvoir les concepts de dialogue, de solidarité et de concertation entre la société acadienne et la société québécoise;
  • encourager l'établissement de liens d'échanges et de collaboration entre des organismes et des institutions acadiennes et des organismes et des institutions du Québec;
  • faire connaître aux organismes qui interviennent auprès de la communauté acadienne ainsi qu'aux gouvernements des provinces atlantiques les objectifs poursuivis par la Politique du Québec à l'égard des communautés francophones et acadiennes du Canada.
Information
  • favoriser l'échange de renseignements sur les réalités, les intérêts et les aspirations de l’Acadie et du Québec;
  • collaborer à la détermination des besoins, des ressources et des champs d'expertise de l’Acadie et du Québec;
  • contribuer à la diffusion de l'information relativement aux activités de la Commission;
  • diffuser de l'information sur tout événement ou sur toute activité susceptibles de créer des liens et d'engendrer des projets de collaboration et d'échanges entre l'Acadie et le Québec.
Planification et concertation
  • agir en concertation en vue de proposer des projets conformes aux orientations et aux priorités inscrites dans les plans provinciaux de développement global de la communauté acadienne et voir à la réalisation des activités visées par l'entente;
  • jouer un rôle de conseil auprès des organismes intéressés à créer des liens entre l'Acadie et le Québec;
  • analyser les projets soumis à l'intérieur de l'entente afin d'en confirmer l'opportunité et la faisabilité;
  • inscrire les projets retenus dans une programmation annuelle;
  • favoriser la complémentarité des mesures et des programmes existants à différents paliers (municipal, provincial, interprovincial et fédéral);
  • déposer chaque année un bilan de l'utilisation des montants alloués conformément à l'entente. De plus, la Commission permanente de concertation Acadie-Québec assume les responsabilités du Comité régional de concertation pour l’Acadie, dans le cadre de la nouvelle Politique du Québec en matière de francophonie canadienne.

celebrations2016
pub vivre en acadie
pub cria

Commission permanente de concertation Acadie-Québec


Tintamarre acadien Qubec 4 Gilles Frchette


Mandat de la Commission
  • agir comme lieu de concertation entre les communautés acadiennes et la société québécoise en ce qui a trait aux activités visées par l'entente;
  • définir les orientations à privilégier afin d'accroître les échanges entre les communautés acadiennes et la société civile québécoise en ce qui a trait aux activités visées par l'entente.
Responsabilités de la Commission

Quatre grandes responsabilités découlent des objectifs et du mandat impartis à la Commission permanente de concertation entre l'Acadie et le Québec. Il s'agit de la promotion, de l'information ainsi que de la planification et la concertation.


Promotion

  • promouvoir les concepts de dialogue, de solidarité et de concertation entre la société acadienne et la société québécoise;
  • encourager l'établissement de liens d'échanges et de collaboration entre des organismes et des institutions acadiennes et des organismes et des institutions du Québec;
  • faire connaître aux organismes qui interviennent auprès de la communauté acadienne ainsi qu'aux gouvernements des provinces atlantiques les objectifs poursuivis par la Politique du Québec à l'égard des communautés francophones et acadiennes du Canada.
Information
  • favoriser l'échange de renseignements sur les réalités, les intérêts et les aspirations de l’Acadie et du Québec;
  • collaborer à la détermination des besoins, des ressources et des champs d'expertise de l’Acadie et du Québec;
  • contribuer à la diffusion de l'information relativement aux activités de la Commission;
  • diffuser de l'information sur tout événement ou sur toute activité susceptibles de créer des liens et d'engendrer des projets de collaboration et d'échanges entre l'Acadie et le Québec.
Planification et concertation
  • agir en concertation en vue de proposer des projets conformes aux orientations et aux priorités inscrites dans les plans provinciaux de développement global de la communauté acadienne et voir à la réalisation des activités visées par l'entente;
  • jouer un rôle de conseil auprès des organismes intéressés à créer des liens entre l'Acadie et le Québec;
  • analyser les projets soumis à l'intérieur de l'entente afin d'en confirmer l'opportunité et la faisabilité;
  • inscrire les projets retenus dans une programmation annuelle;
  • favoriser la complémentarité des mesures et des programmes existants à différents paliers (municipal, provincial, interprovincial et fédéral);
  • déposer chaque année un bilan de l'utilisation des montants alloués conformément à l'entente. De plus, la Commission permanente de concertation Acadie-Québec assume les responsabilités du Comité régional de concertation pour l’Acadie, dans le cadre de la nouvelle Politique du Québec en matière de francophonie canadienne.