Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

Congrès mondial acadien 2024 : la SNA annonce les candidatures des régions intéressées
COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Moncton (N.-B.), jeudi 31 mai 2018 - La Société Nationale de l’Acadie (SNA) est heureuse de dévoiler l'identité de deux régions qui ont soumis des lettres d’intérêt afin d’accueillir le CMA 2024. Il s’agit de la région de la Baie-des-Chaleurs, qui s’étend au Nouveau-Brunswick et au Québec, ainsi que de la région du Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse.La SNA a ouvert la période de mise en candidature pour la région hôtesse du Congrès Mondial Acadien 2024 le 6 mars 2018. Lors de la conférence de presse tenue pour l’occasion, les différents échéanciers ont été dévoilés. Les régions intéressées avaient jusqu’au 10 mai pour manifester leur intérêt auprès de la SNA.Les régions ayant formulé leur intérêt ont maintenant jusqu’au 31 octobre 2018 pour déposer leur dossier de candidature complet. Un comité sera ensuite mis sur pied afin d’évaluer les candidatures. Le processus de sélection s’effectuera au cours des mois suivants et l’annonce officielle de la région hôtesse du CMA 2024 aura lieu au printemps 2019.Louise Imbeault, présidente de la SNA, s’exprime au sujet de cette annonce: « C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons accueilli les manifestations d’intérêt de la région de la Baie-des-Chaleurs ainsi que de la région du Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse. Ces régions, bien que différentes l’une de l’autre, sont toutes deux culturellement riches et représentent particulièrement bien l’Acadie. Elles doivent maintenant compléter des dossiers de candidature qui permettront au comité de sélection de les départager et de sélectionner celle ayant le maximum de chance d’accueillir et de réussir le CMA 2024. »Il est aussi prévu dans le cahier de charge adopté en septembre 2017, dans l’éventualité où aucune région ne déposerait de dossier de candidature complet, que le conseil d’administration de la SNA aura l’obligation de désigner une région hôte ou de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la tenue de l'événement.La Société Nationale de l'Acadie (SNA) est une fédération à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l'Atlantique, ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés en Atlantique, au Québec, en France et aux États-Unis. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale.Pour renseignements ou entrevues:Émilie Caissie, Responsable des communicationsemilie.caissie@snacadie.org OU 506 888-1695

Galerie de photos



Le Québec se dote d'un troisième monument de l'Odyssée acadienne

St-Jean-sur-Richelieu (QC), le lundi 12 septembre 2016 – La Société Nationale de l’Acadie et sa Commission de l'Odyssée acadienne, en partenariat avec les Amis de l'église patrimoniale de L'Acadie ont procédé hier au dévoilement du 14e monument de l'Odyssée acadienne.

IMG 7902


(PHOTO: g. à d. : Jean Gaudet, président de la Commission de l'Odyssée acadienne; Christian Marcoux, conseillère municipale et co-présidente de l'événement; Jacques Tremblay, président des Amis de l'église patrimoniale de l'Acadie, co-président de l'événement, président de Technologies Tremcar et mécène du monument; René Cromier, président de la Société Nationale de l'Acadie) 


La cérémonie a eu lieu dans le Parc des Ancêtres du secteur L’Acadie de Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec. Pour l’occasion, un public nombreux ainsi que plusieurs invités et dignitaires se sont déplacés.

Le monument fut dévoilé en mémoire des ancêtres et fondateurs de « L'Acadie », une ville fondée par des émigrants acadiens fuyant la déportation. Ce projet de commémoration du Grand Dérangement a pour but de souligner, de façon tangible et permanente, l'Odyssée du peuple acadien au Canada, sur le continent nord-américain ainsi qu'ailleurs dans le monde. Il vise à commémorer le Grand Dérangement, à sensibiliser à l'histoire et à la culture acadienne ainsi qu’à faire la promotion de l'Acadie contemporaine.

« Depuis l’année 2005, nous avons érigé et dévoilé quatre monuments au Nouveau-Brunswick, deux en Nouvelle-Écosse, un à l'Île-du-Prince-Édouard, un à Terre-Neuve-et-Labrador, trois au Québec, un en Louisiane et un à Miquelon » a signalé Jean Gaudet, président de la Commission de l'Odyssée acadienne qui est responsable de la commémoration internationale du Grand Dérangement.

« Il va sans dire que le Grand Dérangement fut un événement tragique qui a changé le cours de l’histoire des Acadiens. Depuis, le peuple acadien a fait preuve de persévérance, de créativité et de solidarité et apporte un dynamisme et une diversité partout où il se trouve au Canada et ailleurs dans le monde. Le projet de commémoration internationale du Grand Dérangement permet aux Acadiens de s’affirmer et de se faire valoir comme modèle d’une collectivité qui a fait preuve de résilience et de détermination » a déclaré monsieur René Cormier, président de la Société Nationale de l'Acadie.

Par la même occasion, les Amis de l'église patrimoniale de « L'Acadie » ont dévoilé une murale, évoquant trois pans importants de l'histoire locale ainsi que la première phase de restauration de l'église Sainte-Marguerite-de-Blairfindie.


pub vivre en acadie
pub cria
pub fna

Le Québec se dote d'un troisième monument de l'Odyssée acadienne

St-Jean-sur-Richelieu (QC), le lundi 12 septembre 2016 – La Société Nationale de l’Acadie et sa Commission de l'Odyssée acadienne, en partenariat avec les Amis de l'église patrimoniale de L'Acadie ont procédé hier au dévoilement du 14e monument de l'Odyssée acadienne.

IMG 7902


(PHOTO: g. à d. : Jean Gaudet, président de la Commission de l'Odyssée acadienne; Christian Marcoux, conseillère municipale et co-présidente de l'événement; Jacques Tremblay, président des Amis de l'église patrimoniale de l'Acadie, co-président de l'événement, président de Technologies Tremcar et mécène du monument; René Cromier, président de la Société Nationale de l'Acadie) 


La cérémonie a eu lieu dans le Parc des Ancêtres du secteur L’Acadie de Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec. Pour l’occasion, un public nombreux ainsi que plusieurs invités et dignitaires se sont déplacés.

Le monument fut dévoilé en mémoire des ancêtres et fondateurs de « L'Acadie », une ville fondée par des émigrants acadiens fuyant la déportation. Ce projet de commémoration du Grand Dérangement a pour but de souligner, de façon tangible et permanente, l'Odyssée du peuple acadien au Canada, sur le continent nord-américain ainsi qu'ailleurs dans le monde. Il vise à commémorer le Grand Dérangement, à sensibiliser à l'histoire et à la culture acadienne ainsi qu’à faire la promotion de l'Acadie contemporaine.

« Depuis l’année 2005, nous avons érigé et dévoilé quatre monuments au Nouveau-Brunswick, deux en Nouvelle-Écosse, un à l'Île-du-Prince-Édouard, un à Terre-Neuve-et-Labrador, trois au Québec, un en Louisiane et un à Miquelon » a signalé Jean Gaudet, président de la Commission de l'Odyssée acadienne qui est responsable de la commémoration internationale du Grand Dérangement.

« Il va sans dire que le Grand Dérangement fut un événement tragique qui a changé le cours de l’histoire des Acadiens. Depuis, le peuple acadien a fait preuve de persévérance, de créativité et de solidarité et apporte un dynamisme et une diversité partout où il se trouve au Canada et ailleurs dans le monde. Le projet de commémoration internationale du Grand Dérangement permet aux Acadiens de s’affirmer et de se faire valoir comme modèle d’une collectivité qui a fait preuve de résilience et de détermination » a déclaré monsieur René Cormier, président de la Société Nationale de l'Acadie.

Par la même occasion, les Amis de l'église patrimoniale de « L'Acadie » ont dévoilé une murale, évoquant trois pans importants de l'histoire locale ainsi que la première phase de restauration de l'église Sainte-Marguerite-de-Blairfindie.