Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

APPEL À CANDIDATURES -  Comités sectoriels SPAASI
Arts visuels – Littérature – Arts médiatiques – Danse – Musique –Théâtre – CirqueDate limite : le 12 octobre 2018 à 15hCONTEXTELe Conseil d’administration de la Société Nationale de l’Acadie (SNA) a adopté en février 2018 un nouveau plan quinquennal d’exportation pour la Stratégie de promotion des artistes acadiens sur la scène internationale (SPAASI), incluant un plan d’efficience.Parmi les recommandations du rapport, on retrouve le besoin pressant de réengager les partenaires atlantiques et d’ouvrir la SPAASI à toutes les disciplines artistiques. En ce sens, le CA adoptait également la mise sur pied d’un nouveau comité de gestion, appelé comité-conseil, qui sera appuyé par sept comités sectoriels.Les artistes, professionnels, organisations et tous autres membres des industries artistiques ou culturelles de l’Acadie et/ou du Canada, désireux de prendre part à ces nouveaux comités sectoriels, sont invités à soumettre leur candidature incluant une lettre de motivation et leur curriculum vitae au plus tard lundi le 8 octobre 2018.OBJECTIFLa SPAASI a pour mandat la commercialisation de produits culturels acadiens à l’international. La création des nouveaux comités sectoriels permettra de consulter les différents secteurs de façon soutenue afin de mieux connaître et d’identifier les besoins et priorités de chaque discipline. Les comités sectoriels auront pour objectif de conseiller la SPAASI et son comité-conseil.Au total, sept comités seront mis en place, soit : Arts visuels Littérature Arts médiatiques Danse Musique Théâtre Cirque COMITÉSLes membres des comités sectoriels auront pour tâches de : Travailler au développement de leur secteur en termes de commercialisation internationale ; Identifier les besoins, les opportunités et les priorités du secteur en matière d’exportation ; Proposer des actions qui mèneront à la pleine réalisation du plan d’exportation Objectif 2023 ; Contribuer à l’élaboration de la programmation annuelle de la SPAASI ; Conseiller la SPAASI et son comité-conseil dans leurs prises de décision. Le nombre de membres par comité et le nombre de rencontres annuelles varieront en fonction des besoins du secteur.La plupart des rencontres seront virtuelles mais il se peut que certaines rencontres exigeront d’être présent en personne. Le cas échéant, les frais de déplacement seront pris en charge.Les membres ne seront pas rémunérés pour leur travail.Le mandat des membres individuels (qui ne représentent pas un organisme) sera d’une durée de deux ans, renouvelable. Pour les organismes et les entreprises privées, la pertinence de leur présence au sein d’un comité sectoriel sera réévaluée annuellement.ÉLIGIBILITÉDe façon générale, les comités sectoriels seront composés de représentants de l’industrie culturelle du Canada atlantique et canadienne, incluant des créateurs, des organismes, et des entreprises privées.Les candidats doivent avoir une excellente connaissance de leur secteur. De l’expérience en commercialisation internationale serait un atout.SÉLECTIONLes candidatures éligibles seront revues par les membres du comité-conseil de la SPAASI. Ce dernier aura pour tâche de recommander une liste de candidats qualifiés au Conseil d’administration de la SNA pour approbation finale.Lors de ce processus de sélection, les membres du comité-conseil seront sensibles à créer un équilibre entre les provinces/régions, et entre les hommes et les femmes, parmi l’ensemble des membres des comités sectoriels. Ils seront également tenus de respecter les normes les plus strictes d’impartialité, d’intégrité, d’objectivité et de confidentialité dans l’examen des candidatures.Le nombre de membres pour chacun des comités sectoriels peut varier selon les besoins du secteur.Seuls les membres sélectionnés seront contactés.POUR SOUMETTRE UNE CANDIDATURELes candidats doivent soumettre leur candidature, incluant une lettre motivation et leur curriculum vitae, au plus tard le 12 octobre 2018, par courriel à : marie-renee.duguay@snacadie.orgINFORMATIONPour plus d’informations, communiquer avec Marie-Renée Duguay, responsable des opérations via courriel : marie-renee.duguay@snacadie.org, ou par téléphone au : 1-506-853-0404.

Galerie de photos



Monument - Houma - Louisiane

Monument_HOUMAHouma (Louisiane), le 11 octobre 2011 ― La région de Houma, en collaboration avec la paroisse de Terrebonne et la SNA, a procédé dimanche dernier à l’inauguration du premier monument complet de la Commission de l'Odyssée acadienne aux États-Unis.

Quelques centaines de personnes étaient présentes au dévoilement du monument qui se trouve tout près du Musée de la vie marine Bayou Terrebonne au centre-ville de Houma. Il vient ainsi témoigner de l’arrivée de plus de deux mille Acadiens en Louisiane, dans ce qui allait devenir la Nouvelle Acadie pour plusieurs déportés.

«Ce monument vient s’ajouter à la Croix de Grand-Pré installée au Monument acadien de Saint-Martinville et témoigne de notre attachement à la Louisiane », a déclaré la Présidente de la Société Nationale de l'Acadie, Madame Françoise Enguehard.

 

Dès 1764 et jusqu’en 1788, soit près d’un quart de siècle, des Acadiens exilés en provenance de la Nouvelle-Écosse, du Maryland, de la France et de diverses colonies américaines vinrent s’installer en Nouvelle-Orléans.

«Ce monument en Louisiane témoigne des grandes qualités de leadership de Joseph Broussard, dit Beausoleil, qui a mené son groupe de l’Acadie du Nord jusqu’en Acadie du Sud pour l’installer en Louisiane.» a précisé Jean J. Gaudet, Président de la Commission de l’Odyssée acadienne. «Nous sommes privilégiés de pouvoir témoigner du courage et de l’esprit d’aventure de ces pionniers qui ont attirés et accueillit d’autres Acadiens.ne.s qui vont devenir les Cadiens de renommer mondial.» a-t-il ajouté.

Le monument de Houma est le 10e monument de la sorte à être dévoilé depuis 2005 pour commémorer le Grand Dérangement. Les autres monuments sont à Dieppe, Saint-Basile, Miramichi et Caraquet au Nouveau-Brunswick, Halifax en Nouvelle-Écosse, Port-la-Joye à l'Île-du-Prince-Édouard, Cap Saint-Georges à Terre-Neuve-et-Labrador, à Bécancour au Québec et Miquelon à Saint-Pierre et Miquelon.


Sur la photo de gauche à droite : Monsieur Jean-Claude Brunet, consul général de France à la Nouvelle-Orléans, Monsieur Tim Hébert, auteur et créateur du site web sur l’histoire et la généalogie des cadiens-acadiens, Monsieur Ray Trahan, président du conseil exécutif du Grand réveil acadien, Madame Sharon Alford, directrice général du « Houma Area Convention and Visotor’s Bureau », Monsieur Jean J. Gaudet, président de la Commission de l’Odyssée acadienne, Madame Françoise Enguehard, présidente de la Société Nationale de l’Acadie, Monsieur Jay Dardenne, lieutenant gouverneur de la Louisiane et Monsieur Michel Claudet, président de la paroisse Terrebonne.
celebrations2016
pub fna
pub omia

Monument - Houma - Louisiane

Monument_HOUMAHouma (Louisiane), le 11 octobre 2011 ― La région de Houma, en collaboration avec la paroisse de Terrebonne et la SNA, a procédé dimanche dernier à l’inauguration du premier monument complet de la Commission de l'Odyssée acadienne aux États-Unis.

Quelques centaines de personnes étaient présentes au dévoilement du monument qui se trouve tout près du Musée de la vie marine Bayou Terrebonne au centre-ville de Houma. Il vient ainsi témoigner de l’arrivée de plus de deux mille Acadiens en Louisiane, dans ce qui allait devenir la Nouvelle Acadie pour plusieurs déportés.

«Ce monument vient s’ajouter à la Croix de Grand-Pré installée au Monument acadien de Saint-Martinville et témoigne de notre attachement à la Louisiane », a déclaré la Présidente de la Société Nationale de l'Acadie, Madame Françoise Enguehard.

 

Dès 1764 et jusqu’en 1788, soit près d’un quart de siècle, des Acadiens exilés en provenance de la Nouvelle-Écosse, du Maryland, de la France et de diverses colonies américaines vinrent s’installer en Nouvelle-Orléans.

«Ce monument en Louisiane témoigne des grandes qualités de leadership de Joseph Broussard, dit Beausoleil, qui a mené son groupe de l’Acadie du Nord jusqu’en Acadie du Sud pour l’installer en Louisiane.» a précisé Jean J. Gaudet, Président de la Commission de l’Odyssée acadienne. «Nous sommes privilégiés de pouvoir témoigner du courage et de l’esprit d’aventure de ces pionniers qui ont attirés et accueillit d’autres Acadiens.ne.s qui vont devenir les Cadiens de renommer mondial.» a-t-il ajouté.

Le monument de Houma est le 10e monument de la sorte à être dévoilé depuis 2005 pour commémorer le Grand Dérangement. Les autres monuments sont à Dieppe, Saint-Basile, Miramichi et Caraquet au Nouveau-Brunswick, Halifax en Nouvelle-Écosse, Port-la-Joye à l'Île-du-Prince-Édouard, Cap Saint-Georges à Terre-Neuve-et-Labrador, à Bécancour au Québec et Miquelon à Saint-Pierre et Miquelon.


Sur la photo de gauche à droite : Monsieur Jean-Claude Brunet, consul général de France à la Nouvelle-Orléans, Monsieur Tim Hébert, auteur et créateur du site web sur l’histoire et la généalogie des cadiens-acadiens, Monsieur Ray Trahan, président du conseil exécutif du Grand réveil acadien, Madame Sharon Alford, directrice général du « Houma Area Convention and Visotor’s Bureau », Monsieur Jean J. Gaudet, président de la Commission de l’Odyssée acadienne, Madame Françoise Enguehard, présidente de la Société Nationale de l’Acadie, Monsieur Jay Dardenne, lieutenant gouverneur de la Louisiane et Monsieur Michel Claudet, président de la paroisse Terrebonne.