Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

Prix France-Acadie 2019
Communiqué de presse Prix France-Acadie 2019 Prix France - Acadie créé en 1979 par l’association française « Amitiés France - Acadie » avec le soutien de la Fondation de France, est ouvert « aux auteurs Nord-Américains de langue française ayant produit des ouvrages susceptibles de favoriser la connaissance de l’Acadie » (article 2 du règlement).Les candidats doivent avoir publié une œuvre complète et non collective en 2017, 2018 ou au début de l’année 2019. Les auteurs ayant déjà reçu le Prix ne peuvent concourir de nouveau.En 2019, seuls les auteurs d’ouvrages de « création littéraire » peuvent concourir.Le montant du Prix s’élève à 1500€ (mille cinq cents euros) auquel s’ajoute la prise en charge de l’hébergement à Paris à l’occasion de la remise du Prix, (soit une contribution de 120€ par nuitée pour un maximum de 2 nuits). De plus une contribution forfaitaire de 500€ (cinq cents euros) est allouée pour le billet d’avion Canada – France - Canada.Au cours de son séjour en France qui devra être d’une durée minimum d’une semaine après la remise du Prix, pendant laquelle le lauréat sera probablement invité par les Associations affiliées régionales à présenter son ouvrage et participer à des séances de signature. Le prix des billets de train est pris en charge par les Amitiés France – Acadie et l’hébergement est assuré par les associations affiliées.Pour s’inscrire, les auteurs doivent faire parvenir avant le 15 mars prochain, une lettre de candidature manuscrite accompagnée d’un curriculum vitae détaillé et de 4 exemplaires de leur ouvrage à la Société Nationale de l’Acadie (SNA) à l’adresse ci-dessous.Le choix du lauréat sera effectué par le Jury au cours de la première quinzaine de septembre (qui est le début de la saison littéraire en France et au Canada) et la remise du Prix aura lieu à Paris dans la courant du mois de novembre.Au moment du dépôt de leur candidature, les auteurs doivent s’engager à venir en France courant novembre pour recevoir leur prix.«L’association « Amitiés France-Acadie » fondée en 1976, a pour mission de développer les relations culturelles et amicales entre les Acadiens et les Français et de renforcer les liens entre l’Acadie et la communauté francophone mondiale.Outre le Prix littéraire décerné chaque année, l’association organise des stages pour les jeunes en formation professionnelle.»

Galerie de photos



Monument - Houma - Louisiane

Monument_HOUMAHouma (Louisiane), le 11 octobre 2011 ― La région de Houma, en collaboration avec la paroisse de Terrebonne et la SNA, a procédé dimanche dernier à l’inauguration du premier monument complet de la Commission de l'Odyssée acadienne aux États-Unis.

Quelques centaines de personnes étaient présentes au dévoilement du monument qui se trouve tout près du Musée de la vie marine Bayou Terrebonne au centre-ville de Houma. Il vient ainsi témoigner de l’arrivée de plus de deux mille Acadiens en Louisiane, dans ce qui allait devenir la Nouvelle Acadie pour plusieurs déportés.

«Ce monument vient s’ajouter à la Croix de Grand-Pré installée au Monument acadien de Saint-Martinville et témoigne de notre attachement à la Louisiane », a déclaré la Présidente de la Société Nationale de l'Acadie, Madame Françoise Enguehard.

 

Dès 1764 et jusqu’en 1788, soit près d’un quart de siècle, des Acadiens exilés en provenance de la Nouvelle-Écosse, du Maryland, de la France et de diverses colonies américaines vinrent s’installer en Nouvelle-Orléans.

«Ce monument en Louisiane témoigne des grandes qualités de leadership de Joseph Broussard, dit Beausoleil, qui a mené son groupe de l’Acadie du Nord jusqu’en Acadie du Sud pour l’installer en Louisiane.» a précisé Jean J. Gaudet, Président de la Commission de l’Odyssée acadienne. «Nous sommes privilégiés de pouvoir témoigner du courage et de l’esprit d’aventure de ces pionniers qui ont attirés et accueillit d’autres Acadiens.ne.s qui vont devenir les Cadiens de renommer mondial.» a-t-il ajouté.

Le monument de Houma est le 10e monument de la sorte à être dévoilé depuis 2005 pour commémorer le Grand Dérangement. Les autres monuments sont à Dieppe, Saint-Basile, Miramichi et Caraquet au Nouveau-Brunswick, Halifax en Nouvelle-Écosse, Port-la-Joye à l'Île-du-Prince-Édouard, Cap Saint-Georges à Terre-Neuve-et-Labrador, à Bécancour au Québec et Miquelon à Saint-Pierre et Miquelon.


Sur la photo de gauche à droite : Monsieur Jean-Claude Brunet, consul général de France à la Nouvelle-Orléans, Monsieur Tim Hébert, auteur et créateur du site web sur l’histoire et la généalogie des cadiens-acadiens, Monsieur Ray Trahan, président du conseil exécutif du Grand réveil acadien, Madame Sharon Alford, directrice général du « Houma Area Convention and Visotor’s Bureau », Monsieur Jean J. Gaudet, président de la Commission de l’Odyssée acadienne, Madame Françoise Enguehard, présidente de la Société Nationale de l’Acadie, Monsieur Jay Dardenne, lieutenant gouverneur de la Louisiane et Monsieur Michel Claudet, président de la paroisse Terrebonne.
celebrations2016
pub fna
Grand Pre carre accueil02

Monument - Houma - Louisiane

Monument_HOUMAHouma (Louisiane), le 11 octobre 2011 ― La région de Houma, en collaboration avec la paroisse de Terrebonne et la SNA, a procédé dimanche dernier à l’inauguration du premier monument complet de la Commission de l'Odyssée acadienne aux États-Unis.

Quelques centaines de personnes étaient présentes au dévoilement du monument qui se trouve tout près du Musée de la vie marine Bayou Terrebonne au centre-ville de Houma. Il vient ainsi témoigner de l’arrivée de plus de deux mille Acadiens en Louisiane, dans ce qui allait devenir la Nouvelle Acadie pour plusieurs déportés.

«Ce monument vient s’ajouter à la Croix de Grand-Pré installée au Monument acadien de Saint-Martinville et témoigne de notre attachement à la Louisiane », a déclaré la Présidente de la Société Nationale de l'Acadie, Madame Françoise Enguehard.

 

Dès 1764 et jusqu’en 1788, soit près d’un quart de siècle, des Acadiens exilés en provenance de la Nouvelle-Écosse, du Maryland, de la France et de diverses colonies américaines vinrent s’installer en Nouvelle-Orléans.

«Ce monument en Louisiane témoigne des grandes qualités de leadership de Joseph Broussard, dit Beausoleil, qui a mené son groupe de l’Acadie du Nord jusqu’en Acadie du Sud pour l’installer en Louisiane.» a précisé Jean J. Gaudet, Président de la Commission de l’Odyssée acadienne. «Nous sommes privilégiés de pouvoir témoigner du courage et de l’esprit d’aventure de ces pionniers qui ont attirés et accueillit d’autres Acadiens.ne.s qui vont devenir les Cadiens de renommer mondial.» a-t-il ajouté.

Le monument de Houma est le 10e monument de la sorte à être dévoilé depuis 2005 pour commémorer le Grand Dérangement. Les autres monuments sont à Dieppe, Saint-Basile, Miramichi et Caraquet au Nouveau-Brunswick, Halifax en Nouvelle-Écosse, Port-la-Joye à l'Île-du-Prince-Édouard, Cap Saint-Georges à Terre-Neuve-et-Labrador, à Bécancour au Québec et Miquelon à Saint-Pierre et Miquelon.


Sur la photo de gauche à droite : Monsieur Jean-Claude Brunet, consul général de France à la Nouvelle-Orléans, Monsieur Tim Hébert, auteur et créateur du site web sur l’histoire et la généalogie des cadiens-acadiens, Monsieur Ray Trahan, président du conseil exécutif du Grand réveil acadien, Madame Sharon Alford, directrice général du « Houma Area Convention and Visotor’s Bureau », Monsieur Jean J. Gaudet, président de la Commission de l’Odyssée acadienne, Madame Françoise Enguehard, présidente de la Société Nationale de l’Acadie, Monsieur Jay Dardenne, lieutenant gouverneur de la Louisiane et Monsieur Michel Claudet, président de la paroisse Terrebonne.