Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

PRIX ACADIE- QUÉBEC 2017
COMMUNIQUÉ Monsieur Benoît Pelletier et la Société Saint-Thomas-d’Aquin reçoivent le prix Acadie-Québec. Dieppe (Nouveau-Brunswick), le 22 juin 2017. – M. Benoît Pelletier et la Société Saint-Thomas- d’Aquin sont les lauréats du prix Acadie-Québec 2017, décerné par la Commission permanente de concertation entre l’Acadie et le Québec, qui est coprésidée par le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques et la Société Nationale de l’Acadie. La cérémonie de remise du prix a eu lieu au Centre des arts et de la culture de Dieppe, à l’occasion de la réception offerte par le Bureau du Québec pour souligner la fête nationale du Québec. Le prix Acadie-Québec a été remis, pour le Québec, à M. Benoît Pelletier pour l’ensemble de son œuvre en matière de francophonie canadienne et son apport au renforcement des liens entre le Québec et l’Acadie. Le prix pour l’Acadie a été remis à la Société Saint-Thomas d’Aquin (SSTA) pour son implication et son soutien aux communautés francophones en menant plusieurs projets créateurs et innovateurs. Ensemble, ces acteurs ont contribué de façon exceptionnelle à enrichir les relations entre l’Acadie et le Québec M. Francis Paradis, chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques, a déclaré « L’œuvre et l’incidence de M. Benoit Pelletier sont remarquables pour le rayonnement de la francophonie hors Québec. M. Pelletier a fortement influencé l’essor de la francophonie canadienne et a aidé à l’approfondissement des relations entre le peuple québécois et le peuple acadien au cours de sa carrière. M. Pelletier est l’instigateur, entre autres choses, de la Politique du Québec en matière de francophonie canadienne incluant différents leviers dont les programmes de soutien financier à la francophonie canadienne qui permettent d’appuyer les organismes voués à l’avancement de la francophonie hors Québec. Il a aussi amené le Québec à jouer un rôle actif et rassembleur au sein de la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne. M. Pelletier a également été l’instigateur du Centre de la francophonie des Amériques, qui permet de tisser des liens entre les francophones et francophiles de ce continent. Il est important de souligner, aujourd’hui, le rôle majeur que M. Pelletier a joué pour le maintien et l’établissement harmonieux des relations entre les peuples acadien et québécois tout au long de sa carrière. » M. Xavier Lord-Giroux, président par intérim de la Société Nationale de l’Acadie, a ajouté « Les échanges entre l'Acadie et le Québec sont de plus en plus nombreux. Certes, la langue française est notre principal dénominateur commun, mais nous pouvons également profiter de notre proximité géographique pour travailler ensemble. L’initiative qu'a menée la Société Saint- Thomas-d'Aquin pour rapprocher les organismes de l'Île-du-Prince-Édouard et des Îles-de-la- Madeleine en est un bel exemple. Ces deux communautés insulaires collaborent pour favoriser le développement durable du tourisme et de l'économie de leurs régions, ainsi que la présence du français sur les côtes du golfe du Saint-Laurent. Depuis 2006, les lauréats du prix Acadie-Québec sont des chefs de file et des leaders. Ils construisent des ponts entre nos deux peuples et contribuent au rayonnement de la francophonie au sein de notre pays. » Le prix Acadie-Québec a été créé en 2006 afin de reconnaître l’apport remarquable de personnes ou d’organismes à l’établissement et à la consolidation des relations entre l’Acadie et le Québec. Il est attribué annuellement à deux lauréats, soit un de l’Atlantique et un du Québec. Les lauréats reçoivent une œuvre d’art conçue par Mme Huguette Joncas, des Îles-de-la-Madeleine, qui symbolise la convergence et la collaboration entre l’Acadie et le Québec – 30 – La Société Nationale de l’Acadie (SNA) est une fédération à but non lucratif, qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l’Atlantique ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés au Québec, en France et aux États-Unis. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale. Le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques relève du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du gouvernement du Québec. Il a pour mandat la promotion et la défense des intérêts du Québec sur les plans politique, économique, touristique, social et culturel dans les provinces de l'Atlantique. Il maintient également des liens privilégiés avec les organismes francophones de ce territoire, de façon à favoriser les échanges et les partenariats entre le Québec et l’Acadie. Renseignements : Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques Louise Gauthier
 Technicienne administrative
 Téléphone : 506 855-9627 Cellulaire : 506 962-4098
 louise.gauthier@mce.gouv.qc.ca http://saic.gouv.qc.ca/representation-quebec-canada/provinces-atlantiques/index.asp 

Galerie de photos



Monument - Houma - Louisiane

Monument_HOUMAHouma (Louisiane), le 11 octobre 2011 ― La région de Houma, en collaboration avec la paroisse de Terrebonne et la SNA, a procédé dimanche dernier à l’inauguration du premier monument complet de la Commission de l'Odyssée acadienne aux États-Unis.

Quelques centaines de personnes étaient présentes au dévoilement du monument qui se trouve tout près du Musée de la vie marine Bayou Terrebonne au centre-ville de Houma. Il vient ainsi témoigner de l’arrivée de plus de deux mille Acadiens en Louisiane, dans ce qui allait devenir la Nouvelle Acadie pour plusieurs déportés.

«Ce monument vient s’ajouter à la Croix de Grand-Pré installée au Monument acadien de Saint-Martinville et témoigne de notre attachement à la Louisiane », a déclaré la Présidente de la Société Nationale de l'Acadie, Madame Françoise Enguehard.

 

Dès 1764 et jusqu’en 1788, soit près d’un quart de siècle, des Acadiens exilés en provenance de la Nouvelle-Écosse, du Maryland, de la France et de diverses colonies américaines vinrent s’installer en Nouvelle-Orléans.

«Ce monument en Louisiane témoigne des grandes qualités de leadership de Joseph Broussard, dit Beausoleil, qui a mené son groupe de l’Acadie du Nord jusqu’en Acadie du Sud pour l’installer en Louisiane.» a précisé Jean J. Gaudet, Président de la Commission de l’Odyssée acadienne. «Nous sommes privilégiés de pouvoir témoigner du courage et de l’esprit d’aventure de ces pionniers qui ont attirés et accueillit d’autres Acadiens.ne.s qui vont devenir les Cadiens de renommer mondial.» a-t-il ajouté.

Le monument de Houma est le 10e monument de la sorte à être dévoilé depuis 2005 pour commémorer le Grand Dérangement. Les autres monuments sont à Dieppe, Saint-Basile, Miramichi et Caraquet au Nouveau-Brunswick, Halifax en Nouvelle-Écosse, Port-la-Joye à l'Île-du-Prince-Édouard, Cap Saint-Georges à Terre-Neuve-et-Labrador, à Bécancour au Québec et Miquelon à Saint-Pierre et Miquelon.


Sur la photo de gauche à droite : Monsieur Jean-Claude Brunet, consul général de France à la Nouvelle-Orléans, Monsieur Tim Hébert, auteur et créateur du site web sur l’histoire et la généalogie des cadiens-acadiens, Monsieur Ray Trahan, président du conseil exécutif du Grand réveil acadien, Madame Sharon Alford, directrice général du « Houma Area Convention and Visotor’s Bureau », Monsieur Jean J. Gaudet, président de la Commission de l’Odyssée acadienne, Madame Françoise Enguehard, présidente de la Société Nationale de l’Acadie, Monsieur Jay Dardenne, lieutenant gouverneur de la Louisiane et Monsieur Michel Claudet, président de la paroisse Terrebonne.
pub fna
celebrations2016
pub cria

Monument - Houma - Louisiane

Monument_HOUMAHouma (Louisiane), le 11 octobre 2011 ― La région de Houma, en collaboration avec la paroisse de Terrebonne et la SNA, a procédé dimanche dernier à l’inauguration du premier monument complet de la Commission de l'Odyssée acadienne aux États-Unis.

Quelques centaines de personnes étaient présentes au dévoilement du monument qui se trouve tout près du Musée de la vie marine Bayou Terrebonne au centre-ville de Houma. Il vient ainsi témoigner de l’arrivée de plus de deux mille Acadiens en Louisiane, dans ce qui allait devenir la Nouvelle Acadie pour plusieurs déportés.

«Ce monument vient s’ajouter à la Croix de Grand-Pré installée au Monument acadien de Saint-Martinville et témoigne de notre attachement à la Louisiane », a déclaré la Présidente de la Société Nationale de l'Acadie, Madame Françoise Enguehard.

 

Dès 1764 et jusqu’en 1788, soit près d’un quart de siècle, des Acadiens exilés en provenance de la Nouvelle-Écosse, du Maryland, de la France et de diverses colonies américaines vinrent s’installer en Nouvelle-Orléans.

«Ce monument en Louisiane témoigne des grandes qualités de leadership de Joseph Broussard, dit Beausoleil, qui a mené son groupe de l’Acadie du Nord jusqu’en Acadie du Sud pour l’installer en Louisiane.» a précisé Jean J. Gaudet, Président de la Commission de l’Odyssée acadienne. «Nous sommes privilégiés de pouvoir témoigner du courage et de l’esprit d’aventure de ces pionniers qui ont attirés et accueillit d’autres Acadiens.ne.s qui vont devenir les Cadiens de renommer mondial.» a-t-il ajouté.

Le monument de Houma est le 10e monument de la sorte à être dévoilé depuis 2005 pour commémorer le Grand Dérangement. Les autres monuments sont à Dieppe, Saint-Basile, Miramichi et Caraquet au Nouveau-Brunswick, Halifax en Nouvelle-Écosse, Port-la-Joye à l'Île-du-Prince-Édouard, Cap Saint-Georges à Terre-Neuve-et-Labrador, à Bécancour au Québec et Miquelon à Saint-Pierre et Miquelon.


Sur la photo de gauche à droite : Monsieur Jean-Claude Brunet, consul général de France à la Nouvelle-Orléans, Monsieur Tim Hébert, auteur et créateur du site web sur l’histoire et la généalogie des cadiens-acadiens, Monsieur Ray Trahan, président du conseil exécutif du Grand réveil acadien, Madame Sharon Alford, directrice général du « Houma Area Convention and Visotor’s Bureau », Monsieur Jean J. Gaudet, président de la Commission de l’Odyssée acadienne, Madame Françoise Enguehard, présidente de la Société Nationale de l’Acadie, Monsieur Jay Dardenne, lieutenant gouverneur de la Louisiane et Monsieur Michel Claudet, président de la paroisse Terrebonne.