Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

Congrès mondial acadien 2024 : la SNA annonce les candidatures des régions intéressées
COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Moncton (N.-B.), jeudi 31 mai 2018 - La Société Nationale de l’Acadie (SNA) est heureuse de dévoiler l'identité de deux régions qui ont soumis des lettres d’intérêt afin d’accueillir le CMA 2024. Il s’agit de la région de la Baie-des-Chaleurs, qui s’étend au Nouveau-Brunswick et au Québec, ainsi que de la région du Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse.La SNA a ouvert la période de mise en candidature pour la région hôtesse du Congrès Mondial Acadien 2024 le 6 mars 2018. Lors de la conférence de presse tenue pour l’occasion, les différents échéanciers ont été dévoilés. Les régions intéressées avaient jusqu’au 10 mai pour manifester leur intérêt auprès de la SNA.Les régions ayant formulé leur intérêt ont maintenant jusqu’au 31 octobre 2018 pour déposer leur dossier de candidature complet. Un comité sera ensuite mis sur pied afin d’évaluer les candidatures. Le processus de sélection s’effectuera au cours des mois suivants et l’annonce officielle de la région hôtesse du CMA 2024 aura lieu au printemps 2019.Louise Imbeault, présidente de la SNA, s’exprime au sujet de cette annonce: « C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons accueilli les manifestations d’intérêt de la région de la Baie-des-Chaleurs ainsi que de la région du Sud-Ouest de la Nouvelle-Écosse. Ces régions, bien que différentes l’une de l’autre, sont toutes deux culturellement riches et représentent particulièrement bien l’Acadie. Elles doivent maintenant compléter des dossiers de candidature qui permettront au comité de sélection de les départager et de sélectionner celle ayant le maximum de chance d’accueillir et de réussir le CMA 2024. »Il est aussi prévu dans le cahier de charge adopté en septembre 2017, dans l’éventualité où aucune région ne déposerait de dossier de candidature complet, que le conseil d’administration de la SNA aura l’obligation de désigner une région hôte ou de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la tenue de l'événement.La Société Nationale de l'Acadie (SNA) est une fédération à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l'Atlantique, ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés en Atlantique, au Québec, en France et aux États-Unis. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale.Pour renseignements ou entrevues:Émilie Caissie, Responsable des communicationsemilie.caissie@snacadie.org OU 506 888-1695

Galerie de photos



Communiqué de presse: Nomination de Madeleine Meilleur Commissaire aux langues officielles : la Société nationale de l’Acadie demande la reprise du processus

logosnaVendredi 26 mai 2017– MONCTON, N.-B. La Société nationale de l’Acadie (SNA) demande au gouvernement de reprendre le processus de nomination au poste de Commissaire aux langues officielles du Canada. Selon la SNA, les mécanismes qui ont mené à la nomination de Madeleine Meilleur ont manqué de transparence.



« Nous sommes très préoccupés par le processus de sélection, qui semble avoir été cafouillé du début à la fin.

C'est très inquiétant de savoir que les chefs de partis de l'opposition n'aient pas été consultés comme le prévoit la Loi sur les langues officielles et que Madame Meilleur, de par son statut privilégié d’ancienne ministre provinciale libérale ait eu des discussions avec des conseillers clés du gouvernement Trudeau en cherchant à recevoir une haute nomination quelconque »  souligne Xavier Lord-Giroux, président par intérim de la SNA.



La SNA ne remet toutefois pas en question les compétences de Madame Meilleur. « Tout le monde considère que Madame Meilleur est une excellente candidate. Mais nous sommes préoccupés par la légitimité de sa nomination dans ce cas-ci. Le poste se doit d'être indépendant du gouvernement et de toute influence politique, et il devient de plus en plus clair que ce n'est pas le cas de cette sélection »,  affirme M. Lord-Giroux.



La SNA demande donc que les travaux de sélection soient repris et que les règles du jeu soient mises au clair dès le début. Par ailleurs, la SNA demande qu'un représentant de communautés francophones en milieu minoritaire fasse partie du comité de sélection afin de bien saisir si le ou la nouvelle Commissaire aux langues officielles fait preuve d’une bonne compréhension des paysages culturels et linguistiques propres aux communautés linguistiques vivant en situation minoritaire.



-30-

La Société nationale de l’Acadie est une fédération à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-paroles des provinces de l’Atlantique, ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés en Atlantique, au Maine, au Québec, en France et en Louisiane. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale.  

Contact média
Xavier Lord-Giroux
Président par intérim
Société nationale de l’Acadie
presidence@snacadie.org |   (506) 378-3608


Véronique Mallet
Directrice générale
Société nationale de l’Acadie
veronique.mallet@snacadie.org   |   (506) 853-0404

Grand Pre carre accueil02
Pub SNA 1
pub cria

Communiqué de presse: Nomination de Madeleine Meilleur Commissaire aux langues officielles : la Société nationale de l’Acadie demande la reprise du processus

logosnaVendredi 26 mai 2017– MONCTON, N.-B. La Société nationale de l’Acadie (SNA) demande au gouvernement de reprendre le processus de nomination au poste de Commissaire aux langues officielles du Canada. Selon la SNA, les mécanismes qui ont mené à la nomination de Madeleine Meilleur ont manqué de transparence.



« Nous sommes très préoccupés par le processus de sélection, qui semble avoir été cafouillé du début à la fin.

C'est très inquiétant de savoir que les chefs de partis de l'opposition n'aient pas été consultés comme le prévoit la Loi sur les langues officielles et que Madame Meilleur, de par son statut privilégié d’ancienne ministre provinciale libérale ait eu des discussions avec des conseillers clés du gouvernement Trudeau en cherchant à recevoir une haute nomination quelconque »  souligne Xavier Lord-Giroux, président par intérim de la SNA.



La SNA ne remet toutefois pas en question les compétences de Madame Meilleur. « Tout le monde considère que Madame Meilleur est une excellente candidate. Mais nous sommes préoccupés par la légitimité de sa nomination dans ce cas-ci. Le poste se doit d'être indépendant du gouvernement et de toute influence politique, et il devient de plus en plus clair que ce n'est pas le cas de cette sélection »,  affirme M. Lord-Giroux.



La SNA demande donc que les travaux de sélection soient repris et que les règles du jeu soient mises au clair dès le début. Par ailleurs, la SNA demande qu'un représentant de communautés francophones en milieu minoritaire fasse partie du comité de sélection afin de bien saisir si le ou la nouvelle Commissaire aux langues officielles fait preuve d’une bonne compréhension des paysages culturels et linguistiques propres aux communautés linguistiques vivant en situation minoritaire.



-30-

La Société nationale de l’Acadie est une fédération à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-paroles des provinces de l’Atlantique, ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés en Atlantique, au Maine, au Québec, en France et en Louisiane. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale.  

Contact média
Xavier Lord-Giroux
Président par intérim
Société nationale de l’Acadie
presidence@snacadie.org |   (506) 378-3608


Véronique Mallet
Directrice générale
Société nationale de l’Acadie
veronique.mallet@snacadie.org   |   (506) 853-0404