Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

PRIX ACADIE- QUÉBEC 2017
COMMUNIQUÉ Monsieur Benoît Pelletier et la Société Saint-Thomas-d’Aquin reçoivent le prix Acadie-Québec. Dieppe (Nouveau-Brunswick), le 22 juin 2017. – M. Benoît Pelletier et la Société Saint-Thomas- d’Aquin sont les lauréats du prix Acadie-Québec 2017, décerné par la Commission permanente de concertation entre l’Acadie et le Québec, qui est coprésidée par le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques et la Société Nationale de l’Acadie. La cérémonie de remise du prix a eu lieu au Centre des arts et de la culture de Dieppe, à l’occasion de la réception offerte par le Bureau du Québec pour souligner la fête nationale du Québec. Le prix Acadie-Québec a été remis, pour le Québec, à M. Benoît Pelletier pour l’ensemble de son œuvre en matière de francophonie canadienne et son apport au renforcement des liens entre le Québec et l’Acadie. Le prix pour l’Acadie a été remis à la Société Saint-Thomas d’Aquin (SSTA) pour son implication et son soutien aux communautés francophones en menant plusieurs projets créateurs et innovateurs. Ensemble, ces acteurs ont contribué de façon exceptionnelle à enrichir les relations entre l’Acadie et le Québec M. Francis Paradis, chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques, a déclaré « L’œuvre et l’incidence de M. Benoit Pelletier sont remarquables pour le rayonnement de la francophonie hors Québec. M. Pelletier a fortement influencé l’essor de la francophonie canadienne et a aidé à l’approfondissement des relations entre le peuple québécois et le peuple acadien au cours de sa carrière. M. Pelletier est l’instigateur, entre autres choses, de la Politique du Québec en matière de francophonie canadienne incluant différents leviers dont les programmes de soutien financier à la francophonie canadienne qui permettent d’appuyer les organismes voués à l’avancement de la francophonie hors Québec. Il a aussi amené le Québec à jouer un rôle actif et rassembleur au sein de la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne. M. Pelletier a également été l’instigateur du Centre de la francophonie des Amériques, qui permet de tisser des liens entre les francophones et francophiles de ce continent. Il est important de souligner, aujourd’hui, le rôle majeur que M. Pelletier a joué pour le maintien et l’établissement harmonieux des relations entre les peuples acadien et québécois tout au long de sa carrière. » M. Xavier Lord-Giroux, président par intérim de la Société Nationale de l’Acadie, a ajouté « Les échanges entre l'Acadie et le Québec sont de plus en plus nombreux. Certes, la langue française est notre principal dénominateur commun, mais nous pouvons également profiter de notre proximité géographique pour travailler ensemble. L’initiative qu'a menée la Société Saint- Thomas-d'Aquin pour rapprocher les organismes de l'Île-du-Prince-Édouard et des Îles-de-la- Madeleine en est un bel exemple. Ces deux communautés insulaires collaborent pour favoriser le développement durable du tourisme et de l'économie de leurs régions, ainsi que la présence du français sur les côtes du golfe du Saint-Laurent. Depuis 2006, les lauréats du prix Acadie-Québec sont des chefs de file et des leaders. Ils construisent des ponts entre nos deux peuples et contribuent au rayonnement de la francophonie au sein de notre pays. » Le prix Acadie-Québec a été créé en 2006 afin de reconnaître l’apport remarquable de personnes ou d’organismes à l’établissement et à la consolidation des relations entre l’Acadie et le Québec. Il est attribué annuellement à deux lauréats, soit un de l’Atlantique et un du Québec. Les lauréats reçoivent une œuvre d’art conçue par Mme Huguette Joncas, des Îles-de-la-Madeleine, qui symbolise la convergence et la collaboration entre l’Acadie et le Québec – 30 – La Société Nationale de l’Acadie (SNA) est une fédération à but non lucratif, qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l’Atlantique ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés au Québec, en France et aux États-Unis. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale. Le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques relève du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du gouvernement du Québec. Il a pour mandat la promotion et la défense des intérêts du Québec sur les plans politique, économique, touristique, social et culturel dans les provinces de l'Atlantique. Il maintient également des liens privilégiés avec les organismes francophones de ce territoire, de façon à favoriser les échanges et les partenariats entre le Québec et l’Acadie. Renseignements : Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques Louise Gauthier
 Technicienne administrative
 Téléphone : 506 855-9627 Cellulaire : 506 962-4098
 louise.gauthier@mce.gouv.qc.ca http://saic.gouv.qc.ca/representation-quebec-canada/provinces-atlantiques/index.asp 

Galerie de photos



Congrès mondial acadien

cma1994
 

CMA1999


cma2004


cma2009


Couleur Web









































 







La Société Nationale de l'Acadie assure la pérennité du Congrès mondial acadien depuis 2001.

Historique

À la fin des années 80 et au début des années 90, un groupe de personnes entreprend une démarche devant mener à la tenue du premier Congrès mondial acadien (CMA) dans le sud-est du Nouveau-Brunswick en 1994. Afin d'assurer le succès et la continuité de ce nouvel événement acadien, on met sur pied une société du CMA.

Après le premier Congrès et la région de la Louisiane choisie pour organiser le deuxième CMA, la société du CMA est devenue inactive et inopérante. Afin de s'assurer qu'il y ait un troisième CMA, il a fallu qu'un groupe d'organismes acadiens accepte de se réunir et signe collectivement une lettre pour officialiser la sélection de la Nouvelle-Écosse comme région hôte du 3è CMA. 

Avec le CMA de 2004 qui s’approchait à grands pas, l’intérêt pour la tenue d’un quatrième CMA s’intensifiait graduellement.  L’Acadie était donc aux prises avec une situation pour le moins gênante puisqu’il n’existait aucun mécanisme officiel de sélection des futurs Congrès et qu’aucun organisme n’avait ce mandat. Saisie de cette problématique, la Société Nationale de l’Acadie (SNA) a accepté en 2001 le mandat d’assurer la pérennité du CMA en développant les outils nécessaires pour la sélection de la région hôtesse de cet événement dont un guide d’évaluation et un protocole d’entente signée entre la SNA et la région hôtesse du CMA. le 5e Congrès a eu lieu, en 2014, dans l'Acadie des terres et forêts au Nouveau-Brunswick, dans l'État du Maine et au Québec.

La région hôtesse du 6e CMA aura lieu en 2019 dans la région de la Mer Rouge, soit au sud-est du Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

Un comité interne de la SNA a entrepris au cours de la dernière année une révision des critères d’évaluation afin de s’assurer de leur pertinence. Le comité a également établi une nouvelle politique sur le Congrès mondial acadien qui a été adoptée par le conseil d’administration de la SNA.

Rappelons que la SNA a accepté en 2001 le mandat d’assurer la pérennité du CMA en développant les outils nécessaires pour la sélection de la région hôtesse dont un guide d’évaluation et un protocole d’entente signée entre la SNA et la région hôtesse du CMA. La politique a pour but d’outiller davantage la SNA en lui dotant un document de référence en matière du CMA afin qu’elle puisse continuer d’assurer la pérennité de cet événement d’envergure internationale dans les années à venir.
 



6e Congrès mondial acadien 2019
Région de la Mer Rouge, sud-est du N.-B. et l'Î.-P.-É.


- Élection de la présidente (communiqué)
- Annonce du CMA 2019 (communiqué)


Processus de sélection - documents requis:

Cahier de charge CMA 2019
Formulaire d'intérêt - Date limite 10 mai 2013
Formulaire de mise en candidature - Échéance: 25 oct. 2013
 



5e Congrès mondial acadien 2014
L'Acadie des terres et forêts
Nord-ouest du N.-B., nord du Maine, Témiscouata, QC

Thème: L'Acadie du monde...Une nouvelle Acadie!

Plus de 200 000 personnes ont pris part aux différentes activités du CMA 2014, soit 61 500 personnes différentes, en incluant notamment 19 000 personnes aux rencontres des familles. Le nombre de touristes dans les régions lors de l'événement est évalué à 21 000 alors que 40 500 résidents locaux ont pris part à au moins une activité entre le 8 et le 24 août.

Cette affluence a généré 28,3 millions de dollars, ce qui représente l'équivalent d'un peu plus de 345 emplois en années-personnes.

Site Internet du CMA 2014 (en mode veille)
Étude sur les retombées du CMA 2014 (PDF)





***


250e anniversaire
pub passeport
pub fna

Congrès mondial acadien

cma1994
 

CMA1999


cma2004


cma2009


Couleur Web









































 







La Société Nationale de l'Acadie assure la pérennité du Congrès mondial acadien depuis 2001.

Historique

À la fin des années 80 et au début des années 90, un groupe de personnes entreprend une démarche devant mener à la tenue du premier Congrès mondial acadien (CMA) dans le sud-est du Nouveau-Brunswick en 1994. Afin d'assurer le succès et la continuité de ce nouvel événement acadien, on met sur pied une société du CMA.

Après le premier Congrès et la région de la Louisiane choisie pour organiser le deuxième CMA, la société du CMA est devenue inactive et inopérante. Afin de s'assurer qu'il y ait un troisième CMA, il a fallu qu'un groupe d'organismes acadiens accepte de se réunir et signe collectivement une lettre pour officialiser la sélection de la Nouvelle-Écosse comme région hôte du 3è CMA. 

Avec le CMA de 2004 qui s’approchait à grands pas, l’intérêt pour la tenue d’un quatrième CMA s’intensifiait graduellement.  L’Acadie était donc aux prises avec une situation pour le moins gênante puisqu’il n’existait aucun mécanisme officiel de sélection des futurs Congrès et qu’aucun organisme n’avait ce mandat. Saisie de cette problématique, la Société Nationale de l’Acadie (SNA) a accepté en 2001 le mandat d’assurer la pérennité du CMA en développant les outils nécessaires pour la sélection de la région hôtesse de cet événement dont un guide d’évaluation et un protocole d’entente signée entre la SNA et la région hôtesse du CMA. le 5e Congrès a eu lieu, en 2014, dans l'Acadie des terres et forêts au Nouveau-Brunswick, dans l'État du Maine et au Québec.

La région hôtesse du 6e CMA aura lieu en 2019 dans la région de la Mer Rouge, soit au sud-est du Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

Un comité interne de la SNA a entrepris au cours de la dernière année une révision des critères d’évaluation afin de s’assurer de leur pertinence. Le comité a également établi une nouvelle politique sur le Congrès mondial acadien qui a été adoptée par le conseil d’administration de la SNA.

Rappelons que la SNA a accepté en 2001 le mandat d’assurer la pérennité du CMA en développant les outils nécessaires pour la sélection de la région hôtesse dont un guide d’évaluation et un protocole d’entente signée entre la SNA et la région hôtesse du CMA. La politique a pour but d’outiller davantage la SNA en lui dotant un document de référence en matière du CMA afin qu’elle puisse continuer d’assurer la pérennité de cet événement d’envergure internationale dans les années à venir.
 



6e Congrès mondial acadien 2019
Région de la Mer Rouge, sud-est du N.-B. et l'Î.-P.-É.


- Élection de la présidente (communiqué)
- Annonce du CMA 2019 (communiqué)


Processus de sélection - documents requis:

Cahier de charge CMA 2019
Formulaire d'intérêt - Date limite 10 mai 2013
Formulaire de mise en candidature - Échéance: 25 oct. 2013
 



5e Congrès mondial acadien 2014
L'Acadie des terres et forêts
Nord-ouest du N.-B., nord du Maine, Témiscouata, QC

Thème: L'Acadie du monde...Une nouvelle Acadie!

Plus de 200 000 personnes ont pris part aux différentes activités du CMA 2014, soit 61 500 personnes différentes, en incluant notamment 19 000 personnes aux rencontres des familles. Le nombre de touristes dans les régions lors de l'événement est évalué à 21 000 alors que 40 500 résidents locaux ont pris part à au moins une activité entre le 8 et le 24 août.

Cette affluence a généré 28,3 millions de dollars, ce qui représente l'équivalent d'un peu plus de 345 emplois en années-personnes.

Site Internet du CMA 2014 (en mode veille)
Étude sur les retombées du CMA 2014 (PDF)





***