Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

La SNA réclame un financement pour les célébrations de la Fête nationale de l’Acadie
COMMUNIQUÉPour diffusion immédiate                     La SNA réclame un financement pour les célébrations de la Fête nationale de l’Acadie Moncton, N-B., 15 mars 2019 -La Société Nationale de l’Acadie (SNA) exhorte le ministère du Patrimoine canadien d’intégrer la Fête nationale de l’Acadie à la liste des célébrations officielles faisant partie de la programmation des « Journées Canada en fête » financées par le gouvernement fédéral. Cette demande, maintes fois répétée, demeure toujours sans réponse. Elle demande, par la même occasion, qu’une enveloppe de 500 000 $ soit créée par le gouvernement fédéral pour permettre aux Acadiennes et aux Acadiens de célébrer leur fête nationale à la hauteur des autres peuples fondateurs du pays. À l’heure actuelle, le volet « Le Canada en fête », du Programme des célébrations et commémorations du ministère du Patrimoine canadien, appuie financièrement des activités communautaires organisées dans le cadre de quatre journées exclusivement : la Journée nationale des peuples autochtones (21 juin); la Saint-Jean-Baptiste (24 juin); la Journée canadienne du multiculturalisme (27 juin); et la fête du Canada (1erjuillet).« En cette année du 50e anniversaire de la Loi sur les langues officiellesdu Canada et du 25e anniversaire du Congrès mondial acadien, il nous apparaît tout à fait légitime de réclamer que notre fête nationale soit reconnue et fasse partie intégrante de la programmation «Journées Canada en fête» du ministère du Patrimoine canadien, affirme la présidente de la SNA, Louise Imbeault. «La Fête nationale de l’Acadie, célébrée depuis plus de 125 ans, mérite amplement sa place dans ces célébrations qui mettent en valeur l’évolution de notre pays et qui font découvrir et apprécier la richesse et la diversité de la société canadienne. Le 15 août, c’est une occasion de célébrer un riche héritage, une culture vibrante et une identité forte.» La SNA vient d’envoyer une lettre au ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, lui demandant de rectifier la situation et d’accorder aux célébrations du 15 août la place qui lui revient au sein des «Journées Canada en fête» et un soutien financier annuel d’Ottawa pour reconnaître la place prépondérante de l’Acadie dans la mosaïque canadienne et dans l’optique d’un traitement équitable et asymétrique des minorités linguistiques de langue officielle. La SNA est convaincue qu’un financement fédéral pour les célébrations du 15 août pourrait occasionner des retombées culturelles et économiques positives, non seulement dans les provinces de l’Atlantique et même partout au pays. - 30 -

Galerie de photos



Congrès mondial acadien

cma1994
 

CMA1999


cma2004


cma2009


Couleur Web









































 







La Société Nationale de l'Acadie assure la pérennité du Congrès mondial acadien depuis 2001.

Historique

À la fin des années 80 et au début des années 90, un groupe de personnes entreprend une démarche devant mener à la tenue du premier Congrès mondial acadien (CMA) dans le sud-est du Nouveau-Brunswick en 1994. Afin d'assurer le succès et la continuité de ce nouvel événement acadien, on met sur pied une société du CMA.

Après le premier Congrès et la région de la Louisiane choisie pour organiser le deuxième CMA, la société du CMA est devenue inactive et inopérante. Afin de s'assurer qu'il y ait un troisième CMA, il a fallu qu'un groupe d'organismes acadiens accepte de se réunir et signe collectivement une lettre pour officialiser la sélection de la Nouvelle-Écosse comme région hôte du 3è CMA. 

Avec le CMA de 2004 qui s’approchait à grands pas, l’intérêt pour la tenue d’un quatrième CMA s’intensifiait graduellement.  L’Acadie était donc aux prises avec une situation pour le moins gênante puisqu’il n’existait aucun mécanisme officiel de sélection des futurs Congrès et qu’aucun organisme n’avait ce mandat. Saisie de cette problématique, la Société Nationale de l’Acadie (SNA) a accepté en 2001 le mandat d’assurer la pérennité du CMA en développant les outils nécessaires pour la sélection de la région hôtesse de cet événement dont un guide d’évaluation et un protocole d’entente signée entre la SNA et la région hôtesse du CMA. le 5e Congrès a eu lieu, en 2014, dans l'Acadie des terres et forêts au Nouveau-Brunswick, dans l'État du Maine et au Québec.

La région hôtesse du 6e CMA aura lieu en 2019 dans la région de la Mer Rouge, soit au sud-est du Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

Un comité interne de la SNA a entrepris au cours de la dernière année une révision des critères d’évaluation afin de s’assurer de leur pertinence. Le comité a également établi une nouvelle politique sur le Congrès mondial acadien qui a été adoptée par le conseil d’administration de la SNA.

Rappelons que la SNA a accepté en 2001 le mandat d’assurer la pérennité du CMA en développant les outils nécessaires pour la sélection de la région hôtesse dont un guide d’évaluation et un protocole d’entente signée entre la SNA et la région hôtesse du CMA. La politique a pour but d’outiller davantage la SNA en lui dotant un document de référence en matière du CMA afin qu’elle puisse continuer d’assurer la pérennité de cet événement d’envergure internationale dans les années à venir.
 



7e Congrès mondial acadien 2024

Documents de mise en candidature :
Communiqué de presse- Mise en candidature
Formulaire de mise en candidature- CMA 2024 - Date limite : 30 octobre 2018







6e Congrès mondial acadien 2019
Région de la Mer Rouge, sud-est du N.-B. et l'Î.-P.-É.


- Élection de la présidente (communiqué)
- Annonce du CMA 2019 (communiqué)


Processus de sélection - documents requis:

Cahier de charge CMA 2019
Formulaire d'intérêt - Date limite 10 mai 2013
Formulaire de mise en candidature - Échéance: 25 oct. 2013
 



5e Congrès mondial acadien 2014
L'Acadie des terres et forêts
Nord-ouest du N.-B., nord du Maine, Témiscouata, QC

Thème: L'Acadie du monde...Une nouvelle Acadie!

Plus de 200 000 personnes ont pris part aux différentes activités du CMA 2014, soit 61 500 personnes différentes, en incluant notamment 19 000 personnes aux rencontres des familles. Le nombre de touristes dans les régions lors de l'événement est évalué à 21 000 alors que 40 500 résidents locaux ont pris part à au moins une activité entre le 8 et le 24 août.

Cette affluence a généré 28,3 millions de dollars, ce qui représente l'équivalent d'un peu plus de 345 emplois en années-personnes.

Site Internet du CMA 2014 (en mode veille)
Étude sur les retombées du CMA 2014 (PDF)





***


pub vivre en acadie
celebrations2016
pub omia

Congrès mondial acadien

cma1994
 

CMA1999


cma2004


cma2009


Couleur Web









































 







La Société Nationale de l'Acadie assure la pérennité du Congrès mondial acadien depuis 2001.

Historique

À la fin des années 80 et au début des années 90, un groupe de personnes entreprend une démarche devant mener à la tenue du premier Congrès mondial acadien (CMA) dans le sud-est du Nouveau-Brunswick en 1994. Afin d'assurer le succès et la continuité de ce nouvel événement acadien, on met sur pied une société du CMA.

Après le premier Congrès et la région de la Louisiane choisie pour organiser le deuxième CMA, la société du CMA est devenue inactive et inopérante. Afin de s'assurer qu'il y ait un troisième CMA, il a fallu qu'un groupe d'organismes acadiens accepte de se réunir et signe collectivement une lettre pour officialiser la sélection de la Nouvelle-Écosse comme région hôte du 3è CMA. 

Avec le CMA de 2004 qui s’approchait à grands pas, l’intérêt pour la tenue d’un quatrième CMA s’intensifiait graduellement.  L’Acadie était donc aux prises avec une situation pour le moins gênante puisqu’il n’existait aucun mécanisme officiel de sélection des futurs Congrès et qu’aucun organisme n’avait ce mandat. Saisie de cette problématique, la Société Nationale de l’Acadie (SNA) a accepté en 2001 le mandat d’assurer la pérennité du CMA en développant les outils nécessaires pour la sélection de la région hôtesse de cet événement dont un guide d’évaluation et un protocole d’entente signée entre la SNA et la région hôtesse du CMA. le 5e Congrès a eu lieu, en 2014, dans l'Acadie des terres et forêts au Nouveau-Brunswick, dans l'État du Maine et au Québec.

La région hôtesse du 6e CMA aura lieu en 2019 dans la région de la Mer Rouge, soit au sud-est du Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

Un comité interne de la SNA a entrepris au cours de la dernière année une révision des critères d’évaluation afin de s’assurer de leur pertinence. Le comité a également établi une nouvelle politique sur le Congrès mondial acadien qui a été adoptée par le conseil d’administration de la SNA.

Rappelons que la SNA a accepté en 2001 le mandat d’assurer la pérennité du CMA en développant les outils nécessaires pour la sélection de la région hôtesse dont un guide d’évaluation et un protocole d’entente signée entre la SNA et la région hôtesse du CMA. La politique a pour but d’outiller davantage la SNA en lui dotant un document de référence en matière du CMA afin qu’elle puisse continuer d’assurer la pérennité de cet événement d’envergure internationale dans les années à venir.
 



7e Congrès mondial acadien 2024

Documents de mise en candidature :
Communiqué de presse- Mise en candidature
Cahier de charge- CMA 2024  
Formulaire d'intérêt- CMA 2024 - Date limite : 10 mai 2018
Formulaire de mise en candidature- CMA 2024 - Date limite : 30 octobre 2018







6e Congrès mondial acadien 2019
Région de la Mer Rouge, sud-est du N.-B. et l'Î.-P.-É.


- Élection de la présidente (communiqué)
- Annonce du CMA 2019 (communiqué)


Processus de sélection - documents requis:

Cahier de charge CMA 2019
Formulaire d'intérêt - Date limite 10 mai 2013
Formulaire de mise en candidature - Échéance: 25 oct. 2013
 



5e Congrès mondial acadien 2014
L'Acadie des terres et forêts
Nord-ouest du N.-B., nord du Maine, Témiscouata, QC

Thème: L'Acadie du monde...Une nouvelle Acadie!

Plus de 200 000 personnes ont pris part aux différentes activités du CMA 2014, soit 61 500 personnes différentes, en incluant notamment 19 000 personnes aux rencontres des familles. Le nombre de touristes dans les régions lors de l'événement est évalué à 21 000 alors que 40 500 résidents locaux ont pris part à au moins une activité entre le 8 et le 24 août.

Cette affluence a généré 28,3 millions de dollars, ce qui représente l'équivalent d'un peu plus de 345 emplois en années-personnes.

Site Internet du CMA 2014 (en mode veille)
Étude sur les retombées du CMA 2014 (PDF)





***