Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

Communiqué de presse- Monsieur André Magord récipiendaire du prix Marguerite-Maillet 2017
Moncton (N.-B.), le 23 octobre 2017 – L'Association des professeurs des littératures acadienne et québécoise de l’Atlantique (APLAQA) et la Société Nationale de l’Acadie (SNA) sont heureuses de décerner le Prix Marguerite-Maillet 2017 à monsieur André Magord de Poitiers, France. Ce prix récompense chaque année, un professeur ou une professeure, chevronné-e (plus de 20 ans d’expérience) ou retraité-e, pour souligner sa contribution au développement et à l'étude des littératures acadiennes et francophones d'Amérique.Au cours de sa carrière, André Magord a contribué au développement et à l'étude des minorités francophones du Canada, et par le fait même des littératures acadienne et québécoise, en établissant un « pont » entre l'Amérique, plus particulièrement le Canada français, et la France. Il s’intéresse à l’Acadie depuis le début des années 1990 alors qu’il fait ses études doctorales à Terre-Neuve. Au fil des ans, il a mis en place de nombreuses initiatives de recherche et les publications qui ont contribué à une meilleure connaissance de l’Acadie et du Canada français en France. Le prix lui a été remis à Sudbury, Ontario, le 21 octobre dernier dans le cadre du banquet de clôture du Colloque annuel de l’APLAQA.La présidente de la SNA, Louise Imbeault, souligne que « la contribution remarquable de monsieur André Magord au développement des minorités francophones et à l’étude des littératures acadiennes et francophones d’Amérique, ainsi que ses nombreuses initiatives de recherches justifient l’attribution de ce prix portant le nom d’une grande Acadienne qu’est Marguerite Maillet. »L’Association des professeurs des littératures acadienne et québécoise de l’Atlantique (APLAQA) a été fondée par Robert Viau en 1991 afin d’offrir aux chercheurs une plateforme qui briserait leur isolement relatif et permettrait de communiquer leurs découvertes sur des littératures alors en gestation.À propos : La Société Nationale de l'Acadie (SNA) est une fédération à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l'Atlantique, ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés en Atlantique, au Québec, en France et aux États-Unis. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationaleL’APLAQA et la SNA sont partenaires de la remise du Prix Marguerite-Maillet depuis 2002. -30- Renseignements :Lucie HottePrésidente du juryChaire de recherche sur les cultures et les littératures francophones du Canada, Université d'Ottawalhotte@uottawa.caSur la photo de gauche à droite: Johanne Melançon, présidente du comité d’organisation du colloque 2018 de l’APLAQA qui a eu lieu à Sudbury, Ontario, Lucie Hotte, présidente du jury, André Magord, lauréat, Robert Viau, fondateur de l’APLAQA.

Galerie de photos



Immigration

Les plus récentes données de Statistique Canada démontrent que la population francophone du pays est en décroissance notamment là où elle est en milieu minoritaire. La région atlantique n’échappe pas à cette réalité. Actuellement, la majorité des communautés acadiennes et francophones de l’Atlantique anticipent ou subissent une décroissance démographique. L’immigration représente ainsi un enjeu important notamment sur le plan du maintien de l’équilibre linguistique.

La Société Nationale de l'Acadie, désireuse de réunir les acteurs des organisations membres de la Société Nationale de l’Acadie (SNA), les représentants gouvernementaux et les acteurs communautaires qui œuvrent dans ce domaine a décidé d'organiser un
Colloque atlantique sur l’immigration francophone en février 2009 pour être en mesure de mieux cibler sa contribution au dossier de l’immigration francophone en Atlantique.

La tenue de ce colloque a permis d’identifier et de prioriser les
cinq grandes pistes d’actions communes suivantes :
  • Créer un partenariat durable pour arriver à une vision atlantique sur tout ce qui touche le recrutement des personnes immigrantes. Ce partenariat serait permanent et aurait le mandat de faire la meilleure évaluation des besoins;

  • Renforcer la francophonie par le biais de l’immigration en misant sur une campagne de sensibilisation portant sur la valorisation de la culture acadienne en Atlantique et de l’interculturalisme dans un contexte d’une francophonie affaiblie;
  • Développer une meilleure évaluation des besoins des personnes immigrantes et de la communauté;

  • Définir, organiser et mettre en place un réseau de communication virtuel pour l’ensemble des communautés francophones de l’Atlantique. Ce réseau engloberait toutes les questions relatives à la prestation des services de base aux personnes immigrantes, la mise en place de banque d’employeurs, la participation des communautés francophones aux assises des ententes fédérales et provinciales;

  • Multiplier les sessions de formation et d’information auprès des décideurs politiques, fonctionnaires, employeurs, communautés et nouveaux arrivants.

Afin de contribuer à la mise en œuvre des cinq grandes pistes d’actions communes prioritaires issues de ce colloque, un Comité atlantique sur l’immigration francophone (CAIF) a été mise sur pied et une planification stratégique quinquennale a été élaborée.

 

DOCUMENTS DE REFERENCE

 




pub omia
Grand Pre carre accueil02
pub passeport

Immigration

Les plus récentes données de Statistique Canada démontrent que la population francophone du pays est en décroissance notamment là où elle est en milieu minoritaire. La région atlantique n’échappe pas à cette réalité. Actuellement, la majorité des communautés acadiennes et francophones de l’Atlantique anticipent ou subissent une décroissance démographique. L’immigration représente ainsi un enjeu important notamment sur le plan du maintien de l’équilibre linguistique.

La Société Nationale de l'Acadie, désireuse de réunir les acteurs des organisations membres de la Société Nationale de l’Acadie (SNA), les représentants gouvernementaux et les acteurs communautaires qui œuvrent dans ce domaine a décidé d'organiser un
Colloque atlantique sur l’immigration francophone en février 2009 pour être en mesure de mieux cibler sa contribution au dossier de l’immigration francophone en Atlantique.

La tenue de ce colloque a permis d’identifier et de prioriser les
cinq grandes pistes d’actions communes suivantes :
  • Créer un partenariat durable pour arriver à une vision atlantique sur tout ce qui touche le recrutement des personnes immigrantes. Ce partenariat serait permanent et aurait le mandat de faire la meilleure évaluation des besoins;

  • Renforcer la francophonie par le biais de l’immigration en misant sur une campagne de sensibilisation portant sur la valorisation de la culture acadienne en Atlantique et de l’interculturalisme dans un contexte d’une francophonie affaiblie;
  • Développer une meilleure évaluation des besoins des personnes immigrantes et de la communauté;

  • Définir, organiser et mettre en place un réseau de communication virtuel pour l’ensemble des communautés francophones de l’Atlantique. Ce réseau engloberait toutes les questions relatives à la prestation des services de base aux personnes immigrantes, la mise en place de banque d’employeurs, la participation des communautés francophones aux assises des ententes fédérales et provinciales;

  • Multiplier les sessions de formation et d’information auprès des décideurs politiques, fonctionnaires, employeurs, communautés et nouveaux arrivants.

Afin de contribuer à la mise en œuvre des cinq grandes pistes d’actions communes prioritaires issues de ce colloque, un Comité atlantique sur l’immigration francophone (CAIF) a été mise sur pied et une planification stratégique quinquennale a été élaborée.

 

DOCUMENTS DE REFERENCE

 
LIENS EN IMMIGRATION: