Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Les bourses France Acadie 2017 sont remises!
COMMUNIQUÉ DE PRESSE Moncton (N.B.) – Le mercredi 5 juillet 2017– La Société Nationale de l'Acadie (SNA), la Fondation Nationale de l’Acadie (FNA) et le Consulat Général de France dans les Provinces atlantiques sont très heureux  d’annoncer le nom des lauréates de la campagne des Bourses France-Acadie 2017-2018. Depuis  janvier 1968, lors d’une visite de la délégation acadienne à Paris, des bourses sont remises à des personnes qui iront en France pour une session à l’étranger.  Parmi les ancien.ne.s récipiendaires de cette récompense, on compte de nombreuses personnes qui ont travaillé au rayonnement et à l’épanouissement de l’Acadie contemporaine. Cette bourse est un cofinancement du Gouvernement Français ainsi que de la Fondation Nationale de l’Acadie.
 Mme Alexa Robichaud-Lorde reçoit une bourse.  Mme Robichaud-Lord a 20 ans et est originaire de Moncton. La finissante à l’Université de Moncton fera un semestre d’études à Lyon 3 en management. « J’ai été très heureuse et reconnaissante d’apprendre que j’ai été choisie comme bénéficiaire de cette bourse », nous dit elle. Mme Robichaud-Lorde a toujours rêvée de faire un séjour à l’international et la Bourse lui permettra de réaliser son rêve. Une Bourse France-Acadie est aussi remise à Mme Josée Bourque. Elle a 23 ans et vient de Rogersville (NB). Mme Bourque est étudiante à l’Université de Moncton et étudiera par la suite à l’Université de Poitiers en France. Lorsqu’elle a appris qu’elle avait la Bourse, elle était très reconnaissante. « En sachant cette nouvelle, un gros poids fut enlevé de mes épaules, puisque le côté financier est toujours un facteur de stress». Information : Emilie Émond (mailto:emilie.emond@diplomatie.gouv.fr) 

Galerie de photos



Immigration

Les plus récentes données de Statistique Canada démontrent que la population francophone du pays est en décroissance notamment là où elle est en milieu minoritaire. La région atlantique n’échappe pas à cette réalité. Actuellement, la majorité des communautés acadiennes et francophones de l’Atlantique anticipent ou subissent une décroissance démographique. L’immigration représente ainsi un enjeu important notamment sur le plan du maintien de l’équilibre linguistique.

La Société Nationale de l'Acadie, désireuse de réunir les acteurs des organisations membres de la Société Nationale de l’Acadie (SNA), les représentants gouvernementaux et les acteurs communautaires qui œuvrent dans ce domaine a décidé d'organiser un
Colloque atlantique sur l’immigration francophone en février 2009 pour être en mesure de mieux cibler sa contribution au dossier de l’immigration francophone en Atlantique.

La tenue de ce colloque a permis d’identifier et de prioriser les
cinq grandes pistes d’actions communes suivantes :
  • Créer un partenariat durable pour arriver à une vision atlantique sur tout ce qui touche le recrutement des personnes immigrantes. Ce partenariat serait permanent et aurait le mandat de faire la meilleure évaluation des besoins;

  • Renforcer la francophonie par le biais de l’immigration en misant sur une campagne de sensibilisation portant sur la valorisation de la culture acadienne en Atlantique et de l’interculturalisme dans un contexte d’une francophonie affaiblie;
  • Développer une meilleure évaluation des besoins des personnes immigrantes et de la communauté;

  • Définir, organiser et mettre en place un réseau de communication virtuel pour l’ensemble des communautés francophones de l’Atlantique. Ce réseau engloberait toutes les questions relatives à la prestation des services de base aux personnes immigrantes, la mise en place de banque d’employeurs, la participation des communautés francophones aux assises des ententes fédérales et provinciales;

  • Multiplier les sessions de formation et d’information auprès des décideurs politiques, fonctionnaires, employeurs, communautés et nouveaux arrivants.

Afin de contribuer à la mise en œuvre des cinq grandes pistes d’actions communes prioritaires issues de ce colloque, un Comité atlantique sur l’immigration francophone (CAIF) a été mise sur pied et une planification stratégique quinquennale a été élaborée.

 

DOCUMENTS DE REFERENCE

 




250e anniversaire
pub passeport
Pub SNA 1

Immigration

Les plus récentes données de Statistique Canada démontrent que la population francophone du pays est en décroissance notamment là où elle est en milieu minoritaire. La région atlantique n’échappe pas à cette réalité. Actuellement, la majorité des communautés acadiennes et francophones de l’Atlantique anticipent ou subissent une décroissance démographique. L’immigration représente ainsi un enjeu important notamment sur le plan du maintien de l’équilibre linguistique.

La Société Nationale de l'Acadie, désireuse de réunir les acteurs des organisations membres de la Société Nationale de l’Acadie (SNA), les représentants gouvernementaux et les acteurs communautaires qui œuvrent dans ce domaine a décidé d'organiser un
Colloque atlantique sur l’immigration francophone en février 2009 pour être en mesure de mieux cibler sa contribution au dossier de l’immigration francophone en Atlantique.

La tenue de ce colloque a permis d’identifier et de prioriser les
cinq grandes pistes d’actions communes suivantes :
  • Créer un partenariat durable pour arriver à une vision atlantique sur tout ce qui touche le recrutement des personnes immigrantes. Ce partenariat serait permanent et aurait le mandat de faire la meilleure évaluation des besoins;

  • Renforcer la francophonie par le biais de l’immigration en misant sur une campagne de sensibilisation portant sur la valorisation de la culture acadienne en Atlantique et de l’interculturalisme dans un contexte d’une francophonie affaiblie;
  • Développer une meilleure évaluation des besoins des personnes immigrantes et de la communauté;

  • Définir, organiser et mettre en place un réseau de communication virtuel pour l’ensemble des communautés francophones de l’Atlantique. Ce réseau engloberait toutes les questions relatives à la prestation des services de base aux personnes immigrantes, la mise en place de banque d’employeurs, la participation des communautés francophones aux assises des ententes fédérales et provinciales;

  • Multiplier les sessions de formation et d’information auprès des décideurs politiques, fonctionnaires, employeurs, communautés et nouveaux arrivants.

Afin de contribuer à la mise en œuvre des cinq grandes pistes d’actions communes prioritaires issues de ce colloque, un Comité atlantique sur l’immigration francophone (CAIF) a été mise sur pied et une planification stratégique quinquennale a été élaborée.

 

DOCUMENTS DE REFERENCE

 
LIENS EN IMMIGRATION: