Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Les bourses France Acadie 2017 sont remises!
COMMUNIQUÉ DE PRESSE Moncton (N.B.) – Le mercredi 5 juillet 2017– La Société Nationale de l'Acadie (SNA), la Fondation Nationale de l’Acadie (FNA) et le Consulat Général de France dans les Provinces atlantiques sont très heureux  d’annoncer le nom des lauréates de la campagne des Bourses France-Acadie 2017-2018. Depuis  janvier 1968, lors d’une visite de la délégation acadienne à Paris, des bourses sont remises à des personnes qui iront en France pour une session à l’étranger.  Parmi les ancien.ne.s récipiendaires de cette récompense, on compte de nombreuses personnes qui ont travaillé au rayonnement et à l’épanouissement de l’Acadie contemporaine. Cette bourse est un cofinancement du Gouvernement Français ainsi que de la Fondation Nationale de l’Acadie.
 Mme Alexa Robichaud-Lorde reçoit une bourse.  Mme Robichaud-Lord a 20 ans et est originaire de Moncton. La finissante à l’Université de Moncton fera un semestre d’études à Lyon 3 en management. « J’ai été très heureuse et reconnaissante d’apprendre que j’ai été choisie comme bénéficiaire de cette bourse », nous dit elle. Mme Robichaud-Lorde a toujours rêvée de faire un séjour à l’international et la Bourse lui permettra de réaliser son rêve. Une Bourse France-Acadie est aussi remise à Mme Josée Bourque. Elle a 23 ans et vient de Rogersville (NB). Mme Bourque est étudiante à l’Université de Moncton et étudiera par la suite à l’Université de Poitiers en France. Lorsqu’elle a appris qu’elle avait la Bourse, elle était très reconnaissante. « En sachant cette nouvelle, un gros poids fut enlevé de mes épaules, puisque le côté financier est toujours un facteur de stress». Information : Emilie Émond (mailto:emilie.emond@diplomatie.gouv.fr) 

Galerie de photos



Jeunesse

L’Acadie de la jeunesse

Les jeunes représentent une proportion importante de la population acadienne. L’avenir de l’Acadie ne leur appartient pas demain, mais bien aujourd’hui. Il en revient à tous de convenir que la jeunesse a un rôle immédiat à jouer dans l’épanouissement et l’avenir du peuple acadien.

Trop souvent, les jeunes sont placés en marge de la société et des grandes décisions. Mais ils disposent du potentiel nécessaire pour contribuer activement à notre société en évolution. Les jeunes sont en droit de participer à la résolution des problèmes. Il convient de saisir la chance qu’ils représentent pour le développement durable de l’Acadie.

Des acteurs à part entière

Si les jeunes peuvent apporter une contribution non négligeable au développement de leur communauté, ils ont aussi le droit de prendre part à la vie sociale et au processus décisionnel.

Voilà d’ailleurs pourquoi le Conseil d’administration de la Société Nationale de l’Acadie est formé à 50% des associations jeunesse des quatre provinces de l’Atlantique. Le poids démocratique des jeunes acadiens et acadiennes est ainsi équitable avec celui des associations porte-parole acadiennes des quatre provinces de l’Atlantique. La SNA reconnaît ainsi les jeunes comme des acteurs et des intervenants de droit à part entière.



pub omia
pub cria
pub passeport

Jeunesse

L’Acadie de la jeunesse

Les jeunes représentent une proportion importante de la population acadienne. L’avenir de l’Acadie ne leur appartient pas demain, mais bien aujourd’hui. Il en revient à tous de convenir que la jeunesse a un rôle immédiat à jouer dans l’épanouissement et l’avenir du peuple acadien.

Trop souvent, les jeunes sont placés en marge de la société et des grandes décisions. Mais ils disposent du potentiel nécessaire pour contribuer activement à notre société en évolution. Les jeunes sont en droit de participer à la résolution des problèmes. Il convient de saisir la chance qu’ils représentent pour le développement durable de l’Acadie.

Des acteurs à part entière

Si les jeunes peuvent apporter une contribution non négligeable au développement de leur communauté, ils ont aussi le droit de prendre part à la vie sociale et au processus décisionnel.

Voilà d’ailleurs pourquoi le Conseil d’administration de la Société Nationale de l’Acadie est formé à 50% des associations jeunesse des quatre provinces de l’Atlantique. Le poids démocratique des jeunes acadiens et acadiennes est ainsi équitable avec celui des associations porte-parole acadiennes des quatre provinces de l’Atlantique. La SNA reconnaît ainsi les jeunes comme des acteurs et des intervenants de droit à part entière.