Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

Expression d'intérêt général
Expression d’intérêt généralLa Société nationale de l’Acadie est à la recherche d’individus pour combler plusieurs fonctions au sein de l’organisme afin d’accomplir sa vision.Fière porte-parole du peuple acadien, la SNA connaît présentement un important processus d’actualisation afin de mieux répondre aux besoins de ses membres et du peuple acadien. Si vous avez envie de faire partie de ce moment marquant dans son histoire, cet appel est pour vous! Si vous…• êtes en quête d’un milieu de travail stimulant et créatif et que vous nourrissez une passion pour l’épanouissement du peuple acadien;• avez envie de partager votre passion pour l’innovation, la créativité et l’exploration avec une équipe enthousiaste et motivée, décidée d’aller au bout de ses idées et de réaliser son plein potentiel ;• avez envie de faire partie d’une petite équipe tissée serrée qui croit en la cause et au potentiel de l’Acadie;• avez envie de bénéficier d’un milieu de travail flexible et motivant;nous sommes l’employeur que vous cherchez !Ce que nous cherchons: Personne dynamique, innovatrice, faisant preuve de tact, de bon jugement et de diplomatie; Habileté organisationnelle et forte capacité en leadership; Personne débrouillarde, multi-talentueuse et polyvalente; Excellentes aptitudes à la résolution de problèmes; Personne ayant une approche ciblée sur les membres; Bonne gestion du temps et souci du détail; Personne motivée et entrepreneuriale ayant envie de contribuer à un travail d’équipe; Excellentes relations interpersonnelles et compétences de communication. Vous avez un intérêt à travailler avec l’équipe de la SNA et avez de l’expérience et des compétences dans un ou plusieurs des domaines suivants : Communications et marketing Comptabilité et tenue de livres Gestion de bureau Gestion financière publique et privée Gouvernance Logistique et production d’évènements Coordination de dossiers nationaux et internationaux Envoyez votre C.V. avec votre lettre de motivation qui précise à la fois votre domaine d’intérêt et ce que vous souhaitez contribuer à la SNA à veronique.mallet@snacadie.org avant le 9 juin 2017.Les candidates et candidats doivent maîtriser le français et avoir un minimum de 2 ans d’expérience de travail pertinente. Un diplôme ou une formation dans le domaine connexe serait un atout. La SNA invite les membres d’un large éventail de groupes et de communautés à présenter leur candidature, y compris en ce qui a trait à la race, la langue, l’origine ethnoculturelle, le sexe, l’identité du genre ou sexuelle, l’âge, les croyances religieuses et les capacités (cette liste n’est pas exhaustive). Si vous êtes membre d'un groupe à la recherche d'équité, vous pouvez l'indiquer sur votre demande. À noter : La SNA embauchera des individus au besoin et selon les ressources financières disponibles et communiquera seulement avec les personnes retenues pour des entrevues.

Galerie de photos



Médaille Camille-Antoine Richard

Décernée pour la toute première fois en 2009, la Médaille Camille-Antoine Richard soulignera les réussites et le sens d’initiative d’une personne ou d’une organisation dévouée à l’épanouissement de la jeunesse acadienne. La médaille vise à reconnaître la contribution d’une personne ou d’une organisation au rayonnement de sa collectivité par l’épanouissement de la jeunesse acadienne. Le prix veut ainsi récompenser les réalisations qui inspirent les jeunes à travailler en collaboration et qui servent de modèle pour la conception, la mise en œuvre et le maintien de projets communautaires.

La Commission jeunesse de l’Acadie, oeuvrant sous l'égide de la SNA, a choisi de nommer ce nouveau prix « Médaille Camille-Antoine Richard » en raison de l'apport de M. Richard à l'éveil du leadership jeunesse acadien.

Camille-Antoine Richard.jpgOriginaire de Moncton et ayant vécu son enfance au pied même de ce que deviendra le campus de l’Université de Moncton, Camille-Antoine Richard est le premier Acadien à détenir une maîtrise en sociologie de l’Université Laval. En 1964, M. Richard est chargé de développer le programme de sociologie à l’Université de Moncton. Très rapidement, par son enseignement, ses écrits et son action communautaire, il devient une source d’inspiration pour les étudiantes et les étudiants. Il n’hésite pas à prendre position et questionner les détenteurs du pouvoir de ceux et celles qui dirigent les destinées des Acadiens. C’est ainsi qu’il incite la SNA à se renouveler dans l’intérêt de garder celle-ci pertinente aux yeux des jeunes. Ces actions ont mené la SNA à organiser le Ralliement de la jeunesse acadienne (RJA) en avril 1966. M. Richard était l’un des organisateurs. Le Ralliement constituait la première prise de parole de la jeunesse acadienne. Voici en quels termes M. Richard décrit le Ralliement :

« Le Ralliement a légitimé l’engagement politique (entendu dans son sens large et non partisan) d’une jeunesse en mal d’expression. En osant s’attaquer au pouvoir de la parole dominante et contraignante de l’élite traditionnelle, et contestant sa vision globalisante et prétendument unanime, le Ralliement sera politique, ébréchant le monopole du pouvoir du discours des notables. Le Ralliement ouvrait les écluses au pluralisme démocratique de la modernité, libérant la parole, cautionnant la contestation et la remise en question, appelant à long terme la participation des citoyens au choix des fins sociétales. »

pub passeport
250e anniversaire
Pub SNA 1

Médaille Camille-Antoine Richard

Décernée pour la toute première fois en 2009, la Médaille Camille-Antoine Richard soulignera les réussites et le sens d’initiative d’une personne ou d’une organisation dévouée à l’épanouissement de la jeunesse acadienne. La médaille vise à reconnaître la contribution d’une personne ou d’une organisation au rayonnement de sa collectivité par l’épanouissement de la jeunesse acadienne. Le prix veut ainsi récompenser les réalisations qui inspirent les jeunes à travailler en collaboration et qui servent de modèle pour la conception, la mise en œuvre et le maintien de projets communautaires.

La Commission jeunesse de l’Acadie, oeuvrant sous l'égide de la SNA, a choisi de nommer ce nouveau prix « Médaille Camille-Antoine Richard » en raison de l'apport de M. Richard à l'éveil du leadership jeunesse acadien.

Camille-Antoine Richard.jpgOriginaire de Moncton et ayant vécu son enfance au pied même de ce que deviendra le campus de l’Université de Moncton, Camille-Antoine Richard est le premier Acadien à détenir une maîtrise en sociologie de l’Université Laval. En 1964, M. Richard est chargé de développer le programme de sociologie à l’Université de Moncton. Très rapidement, par son enseignement, ses écrits et son action communautaire, il devient une source d’inspiration pour les étudiantes et les étudiants. Il n’hésite pas à prendre position et questionner les détenteurs du pouvoir de ceux et celles qui dirigent les destinées des Acadiens. C’est ainsi qu’il incite la SNA à se renouveler dans l’intérêt de garder celle-ci pertinente aux yeux des jeunes. Ces actions ont mené la SNA à organiser le Ralliement de la jeunesse acadienne (RJA) en avril 1966. M. Richard était l’un des organisateurs. Le Ralliement constituait la première prise de parole de la jeunesse acadienne. Voici en quels termes M. Richard décrit le Ralliement :

« Le Ralliement a légitimé l’engagement politique (entendu dans son sens large et non partisan) d’une jeunesse en mal d’expression. En osant s’attaquer au pouvoir de la parole dominante et contraignante de l’élite traditionnelle, et contestant sa vision globalisante et prétendument unanime, le Ralliement sera politique, ébréchant le monopole du pouvoir du discours des notables. Le Ralliement ouvrait les écluses au pluralisme démocratique de la modernité, libérant la parole, cautionnant la contestation et la remise en question, appelant à long terme la participation des citoyens au choix des fins sociétales. »