Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

La SNA réclame un financement pour les célébrations de la Fête nationale de l’Acadie
COMMUNIQUÉPour diffusion immédiate                     La SNA réclame un financement pour les célébrations de la Fête nationale de l’Acadie Moncton, N-B., 15 mars 2019 -La Société Nationale de l’Acadie (SNA) exhorte le ministère du Patrimoine canadien d’intégrer la Fête nationale de l’Acadie à la liste des célébrations officielles faisant partie de la programmation des « Journées Canada en fête » financées par le gouvernement fédéral. Cette demande, maintes fois répétée, demeure toujours sans réponse. Elle demande, par la même occasion, qu’une enveloppe de 500 000 $ soit créée par le gouvernement fédéral pour permettre aux Acadiennes et aux Acadiens de célébrer leur fête nationale à la hauteur des autres peuples fondateurs du pays. À l’heure actuelle, le volet « Le Canada en fête », du Programme des célébrations et commémorations du ministère du Patrimoine canadien, appuie financièrement des activités communautaires organisées dans le cadre de quatre journées exclusivement : la Journée nationale des peuples autochtones (21 juin); la Saint-Jean-Baptiste (24 juin); la Journée canadienne du multiculturalisme (27 juin); et la fête du Canada (1erjuillet).« En cette année du 50e anniversaire de la Loi sur les langues officiellesdu Canada et du 25e anniversaire du Congrès mondial acadien, il nous apparaît tout à fait légitime de réclamer que notre fête nationale soit reconnue et fasse partie intégrante de la programmation «Journées Canada en fête» du ministère du Patrimoine canadien, affirme la présidente de la SNA, Louise Imbeault. «La Fête nationale de l’Acadie, célébrée depuis plus de 125 ans, mérite amplement sa place dans ces célébrations qui mettent en valeur l’évolution de notre pays et qui font découvrir et apprécier la richesse et la diversité de la société canadienne. Le 15 août, c’est une occasion de célébrer un riche héritage, une culture vibrante et une identité forte.» La SNA vient d’envoyer une lettre au ministre du Patrimoine canadien, Pablo Rodriguez, lui demandant de rectifier la situation et d’accorder aux célébrations du 15 août la place qui lui revient au sein des «Journées Canada en fête» et un soutien financier annuel d’Ottawa pour reconnaître la place prépondérante de l’Acadie dans la mosaïque canadienne et dans l’optique d’un traitement équitable et asymétrique des minorités linguistiques de langue officielle. La SNA est convaincue qu’un financement fédéral pour les célébrations du 15 août pourrait occasionner des retombées culturelles et économiques positives, non seulement dans les provinces de l’Atlantique et même partout au pays. - 30 -

Galerie de photos



Prix Acadie-Québec 2010

Le Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick (MACS-NB) et le Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS) ont été sélectionnés à titre de lauréats du Prix Acadie-Québec 2010 par le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques et la Société Nationale de l’Acadie. Ils se voient décerner cette distinction en raison de leur collaboration exceptionnelle dans les domaines de la santé et du mieux-être en français.

M. Richard Barrette, chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques et coprésident de la Commission de concertation Acadie-Québec, se réjouit de la sélection des lauréats : « Le dynamisme, l'approche novatrice ainsi que le dévouement de ces deux partenaires à l’égard de la prise en charge de la santé et du mieux être par les communautés et les  populations locales méritent d’être soulignés. »

Mme Françoise Enguehard, présidente de la Société Nationale de l’Acadie et également coprésidente de la Commission de concertation Acadie-Québec, est du même avis : « Il s'agit d'un projet communautaire et c'est cette approche presque individuelle de la santé qui le rend si séduisant. »

Le Prix Acadie-Québec a été créé en 2006 afin de reconnaître l’apport remarquable de personnes ou d’organismes au développement et à la consolidation des relations entre l’Acadie et le Québec. Il est attribué annuellement à un lauréat acadien et à un lauréat québécois. Les lauréats reçoivent une œuvre d’art symbolisant la convergence et la collaboration de l’Acadie et du Québec, ainsi qu’un certificat signé par les coprésidents de la Commission Acadie-Québec. La cérémonie de remise du Prix se déroule au moment de la réception offerte dans la région du Grand Moncton par le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques pour célébrer la Fête nationale du Québec.

 

photo_laurats_Prix_A-Q_2010_2

 

Sur la photo, se trouvent (de gauche à droite) : M. Richard Barrette, chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques, M. Stéphane LeClair, président du Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick (MACS-NB), M. Réal Lacombe, administrateur du conseil d'administration du Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS) et un des fondateurs de ce réseau, Mme Amély Friolet-O'Neil, conseillère jeunesse de la Société Nationale de l'Acadie et Joël Boudreau, artiste visuel du N.-B. dont l'oeuvre « Vers l'union » a été remise à titre de Prix Acadie-Québec.

pub passeport
pub vivre en acadie
250e anniversaire

Prix Acadie-Québec 2010

Le Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick (MACS-NB) et le Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS) ont été sélectionnés à titre de lauréats du Prix Acadie-Québec 2010 par le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques et la Société Nationale de l’Acadie. Ils se voient décerner cette distinction en raison de leur collaboration exceptionnelle dans les domaines de la santé et du mieux-être en français.

M. Richard Barrette, chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques et coprésident de la Commission de concertation Acadie-Québec, se réjouit de la sélection des lauréats : « Le dynamisme, l'approche novatrice ainsi que le dévouement de ces deux partenaires à l’égard de la prise en charge de la santé et du mieux être par les communautés et les  populations locales méritent d’être soulignés. »

Mme Françoise Enguehard, présidente de la Société Nationale de l’Acadie et également coprésidente de la Commission de concertation Acadie-Québec, est du même avis : « Il s'agit d'un projet communautaire et c'est cette approche presque individuelle de la santé qui le rend si séduisant. »

Le Prix Acadie-Québec a été créé en 2006 afin de reconnaître l’apport remarquable de personnes ou d’organismes au développement et à la consolidation des relations entre l’Acadie et le Québec. Il est attribué annuellement à un lauréat acadien et à un lauréat québécois. Les lauréats reçoivent une œuvre d’art symbolisant la convergence et la collaboration de l’Acadie et du Québec, ainsi qu’un certificat signé par les coprésidents de la Commission Acadie-Québec. La cérémonie de remise du Prix se déroule au moment de la réception offerte dans la région du Grand Moncton par le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques pour célébrer la Fête nationale du Québec.

 

photo_laurats_Prix_A-Q_2010_2

 

Sur la photo, se trouvent (de gauche à droite) : M. Richard Barrette, chef de poste du Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques, M. Stéphane LeClair, président du Mouvement Acadien des Communautés en Santé du Nouveau-Brunswick (MACS-NB), M. Réal Lacombe, administrateur du conseil d'administration du Réseau québécois de Villes et Villages en santé (RQVVS) et un des fondateurs de ce réseau, Mme Amély Friolet-O'Neil, conseillère jeunesse de la Société Nationale de l'Acadie et Joël Boudreau, artiste visuel du N.-B. dont l'oeuvre « Vers l'union » a été remise à titre de Prix Acadie-Québec.