Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

Remaniement ministériel à Ottawa : La SNA satisfaite
COMMUNIQUÉ DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Remaniement ministériel à Ottawa : La SNA satisfaite        Moncton, le 18 juillet 2018 - La Société Nationale l’Acadie (SNA) souhaite souligner les différents changements ministériels effectués ce matin à Ottawa.Mme Louise Imbeault, présidente de l’organisme, a déclaré : « Nous accueillons le remaniement ministériel du gouvernement Trudeau positivement. Nous sommes très enthousiastes de voir Mélanie Joly garder le dossier des langues officielles et de la voir s’attribuer le rôle de ministre responsable de la Francophonie. Son travail acharné envers le nouveau Plan d’action sur les langues officielles démontre son réel intérêt pour ce dossier. Nous souhaitons également féliciter Pablo Rodriguez, nouveau ministre de Patrimoine canadien. La SNA souhaite continuer de travailler en collaboration avec son ministère sur plusieurs dossiers notamment celui de la reconnaissance de la Fête nationale de l’Acadie parmi les célébrations du programme « Canada en fête ».La SNA souhaite également souligner le fait que le dossier de la Francophonie et celui des langues officielles seront désormais combinés. Cela sera sans aucun doute un atout pour le rayonnement de l’Acadie et de la Francophonie sur les scènes atlantique, nationale et internationale.Madame Imbeault souligne également le nouveau rôle de Dominic Leblanc qui est désormais ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur. « Nous souhaitons travailler de concert avec son ministère sur le dossier de la collaboration fédérale-provinciale-territoriale sur la question de l’éducation, particulièrement en cette période du renouvellement du Plan d’action sur les langues officielles. »À propos de la SNA: La Société Nationale de l'Acadie est une fédération à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l'Atlantique ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés au Québec, en France et en Louisiane. Son mandat est de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale. -30- Renseignements: Émilie Caissie, Responsable des communications,Tél. : 506 853-0404, Cell. : 506 888-1695, emilie.caissie@snacadie.org

Galerie de photos



VIe Conférence des OING et des OSC de la Francophonie

À quelques mois de la tenue du XIIe Sommet de la Francophonie, à Québec, en octobre 2008, Abdou
Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a ouvert le 15 mai 2008 les travaux de la VIe Conférence des OING et des OSC de la Francophonie qui rassemble à Caraquet, capitale culturelle de l’Acadie (Canada-Nouveau-Brunswick), les représentants des 63 organisations internationales non gouvernementales (OING) et autres organisations de la société civile (OSC) accréditées auprès des instances de la Francophonie.

La Conférence des OING et des OSC réunissait des organisations de la société civile à vocation
internationale et ayant une compétence éprouvée dans l’une des quatre missions dévolues à la
Francophonie : la promotion de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique ; la
promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme; l’éducation, l’enseignement supérieur
et la recherche ; la coopération au service du développement durable et de la solidarité.
Les organisations de la société civile sont, depuis de nombreuses années, des partenaires actifs de la
Francophonie. En s’assurant du concours le plus large possible de ces organisations à l’élaboration et
à la réalisation de leurs programmes, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et les
quatre opérateurs** directs de la Francophonie s’enrichissent de leurs expériences d’acteurs de
terrain proches des préoccupations des populations.

La tenue de la VIe Conférence témoigne de la ferme volonté de la Francophonie d’associer les
organisations de la société civile à son action et de s’assurer ainsi de leur concours pour la poursuite
des objectifs qui leur sont communs. La Conférence s'est prononcé notamment sur les enjeux qui
seront discutés au XIIe Sommet de la Francophonie et doit faire part des conclusions de ses débats dans
un message adressé aux chefs d’État et de gouvernement.

La VIe Conférence était organisée par l’OIF en partenariat avec les gouvernements du Canada et du
Canada-Nouveau-Brunswick, co-hôtes de la Conférence. Six organisations de la société civile
membres de la Conférence ont leur siège au Canada.

La VIe Conférence des OING et des OSC était  précédée, le 14 mai 2008, d’une rencontre organisée
par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) et la Société
Nationale de l’Acadie (SNA), deux organisations membres de la Conférence. Cette rencontre avait pour
but de favoriser le dialogue et le partenariat entre les organisations non-gouvernementales (ONG)
francophones canadiennes et les OING et OSC de la Francophonie.


Documents à télécharger

Le discours du Secrétaire général (format pdf, 67 Ko)
Le Communiqué de presse (format pdf, 20 Ko)

SOURCE : OIF
Grand Pre carre accueil02
celebrations2016
pub passeport

VIe Conférence des OING et des OSC de la Francophonie

À quelques mois de la tenue du XIIe Sommet de la Francophonie, à Québec, en octobre 2008, Abdou
Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a ouvert le 15 mai 2008 les travaux de la VIe Conférence des OING et des OSC de la Francophonie qui rassemble à Caraquet, capitale culturelle de l’Acadie (Canada-Nouveau-Brunswick), les représentants des 63 organisations internationales non gouvernementales (OING) et autres organisations de la société civile (OSC) accréditées auprès des instances de la Francophonie.

La Conférence des OING et des OSC réunissait des organisations de la société civile à vocation
internationale et ayant une compétence éprouvée dans l’une des quatre missions dévolues à la
Francophonie : la promotion de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique ; la
promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme; l’éducation, l’enseignement supérieur
et la recherche ; la coopération au service du développement durable et de la solidarité.
Les organisations de la société civile sont, depuis de nombreuses années, des partenaires actifs de la
Francophonie. En s’assurant du concours le plus large possible de ces organisations à l’élaboration et
à la réalisation de leurs programmes, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et les
quatre opérateurs** directs de la Francophonie s’enrichissent de leurs expériences d’acteurs de
terrain proches des préoccupations des populations.

La tenue de la VIe Conférence témoigne de la ferme volonté de la Francophonie d’associer les
organisations de la société civile à son action et de s’assurer ainsi de leur concours pour la poursuite
des objectifs qui leur sont communs. La Conférence s'est prononcé notamment sur les enjeux qui
seront discutés au XIIe Sommet de la Francophonie et doit faire part des conclusions de ses débats dans
un message adressé aux chefs d’État et de gouvernement.

La VIe Conférence était organisée par l’OIF en partenariat avec les gouvernements du Canada et du
Canada-Nouveau-Brunswick, co-hôtes de la Conférence. Six organisations de la société civile
membres de la Conférence ont leur siège au Canada.

La VIe Conférence des OING et des OSC était  précédée, le 14 mai 2008, d’une rencontre organisée
par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) et la Société
Nationale de l’Acadie (SNA), deux organisations membres de la Conférence. Cette rencontre avait pour
but de favoriser le dialogue et le partenariat entre les organisations non-gouvernementales (ONG)
francophones canadiennes et les OING et OSC de la Francophonie.


Documents à télécharger

Le discours du Secrétaire général (format pdf, 67 Ko)
Le Communiqué de presse (format pdf, 20 Ko)

SOURCE : OIF