Rejoindre la

communauté OMIA

 Facebook
OMIA
SPAASI
Logo commémoration
Immigration
Vivre en Acadie
  • diaporama2
  • diaporama 4
  • diaporama 6

Dernières nouvelles

Prix France-Acadie 2019
Communiqué de presse Prix France-Acadie 2019 Prix France - Acadie créé en 1979 par l’association française « Amitiés France - Acadie » avec le soutien de la Fondation de France, est ouvert « aux auteurs Nord-Américains de langue française ayant produit des ouvrages susceptibles de favoriser la connaissance de l’Acadie » (article 2 du règlement).Les candidats doivent avoir publié une œuvre complète et non collective en 2017, 2018 ou au début de l’année 2019. Les auteurs ayant déjà reçu le Prix ne peuvent concourir de nouveau.En 2019, seuls les auteurs d’ouvrages de « création littéraire » peuvent concourir.Le montant du Prix s’élève à 1500€ (mille cinq cents euros) auquel s’ajoute la prise en charge de l’hébergement à Paris à l’occasion de la remise du Prix, (soit une contribution de 120€ par nuitée pour un maximum de 2 nuits). De plus une contribution forfaitaire de 500€ (cinq cents euros) est allouée pour le billet d’avion Canada – France - Canada.Au cours de son séjour en France qui devra être d’une durée minimum d’une semaine après la remise du Prix, pendant laquelle le lauréat sera probablement invité par les Associations affiliées régionales à présenter son ouvrage et participer à des séances de signature. Le prix des billets de train est pris en charge par les Amitiés France – Acadie et l’hébergement est assuré par les associations affiliées.Pour s’inscrire, les auteurs doivent faire parvenir avant le 15 mars prochain, une lettre de candidature manuscrite accompagnée d’un curriculum vitae détaillé et de 4 exemplaires de leur ouvrage à la Société Nationale de l’Acadie (SNA) à l’adresse ci-dessous.Le choix du lauréat sera effectué par le Jury au cours de la première quinzaine de septembre (qui est le début de la saison littéraire en France et au Canada) et la remise du Prix aura lieu à Paris dans la courant du mois de novembre.Au moment du dépôt de leur candidature, les auteurs doivent s’engager à venir en France courant novembre pour recevoir leur prix.«L’association « Amitiés France-Acadie » fondée en 1976, a pour mission de développer les relations culturelles et amicales entre les Acadiens et les Français et de renforcer les liens entre l’Acadie et la communauté francophone mondiale.Outre le Prix littéraire décerné chaque année, l’association organise des stages pour les jeunes en formation professionnelle.»

Galerie de photos



VIe Conférence des OING et des OSC de la Francophonie

À quelques mois de la tenue du XIIe Sommet de la Francophonie, à Québec, en octobre 2008, Abdou
Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a ouvert le 15 mai 2008 les travaux de la VIe Conférence des OING et des OSC de la Francophonie qui rassemble à Caraquet, capitale culturelle de l’Acadie (Canada-Nouveau-Brunswick), les représentants des 63 organisations internationales non gouvernementales (OING) et autres organisations de la société civile (OSC) accréditées auprès des instances de la Francophonie.

La Conférence des OING et des OSC réunissait des organisations de la société civile à vocation
internationale et ayant une compétence éprouvée dans l’une des quatre missions dévolues à la
Francophonie : la promotion de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique ; la
promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme; l’éducation, l’enseignement supérieur
et la recherche ; la coopération au service du développement durable et de la solidarité.
Les organisations de la société civile sont, depuis de nombreuses années, des partenaires actifs de la
Francophonie. En s’assurant du concours le plus large possible de ces organisations à l’élaboration et
à la réalisation de leurs programmes, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et les
quatre opérateurs** directs de la Francophonie s’enrichissent de leurs expériences d’acteurs de
terrain proches des préoccupations des populations.

La tenue de la VIe Conférence témoigne de la ferme volonté de la Francophonie d’associer les
organisations de la société civile à son action et de s’assurer ainsi de leur concours pour la poursuite
des objectifs qui leur sont communs. La Conférence s'est prononcé notamment sur les enjeux qui
seront discutés au XIIe Sommet de la Francophonie et doit faire part des conclusions de ses débats dans
un message adressé aux chefs d’État et de gouvernement.

La VIe Conférence était organisée par l’OIF en partenariat avec les gouvernements du Canada et du
Canada-Nouveau-Brunswick, co-hôtes de la Conférence. Six organisations de la société civile
membres de la Conférence ont leur siège au Canada.

La VIe Conférence des OING et des OSC était  précédée, le 14 mai 2008, d’une rencontre organisée
par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) et la Société
Nationale de l’Acadie (SNA), deux organisations membres de la Conférence. Cette rencontre avait pour
but de favoriser le dialogue et le partenariat entre les organisations non-gouvernementales (ONG)
francophones canadiennes et les OING et OSC de la Francophonie.


Documents à télécharger

Le discours du Secrétaire général (format pdf, 67 Ko)
Le Communiqué de presse (format pdf, 20 Ko)

SOURCE : OIF
pub cria
pub fna
pub omia

VIe Conférence des OING et des OSC de la Francophonie

À quelques mois de la tenue du XIIe Sommet de la Francophonie, à Québec, en octobre 2008, Abdou
Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a ouvert le 15 mai 2008 les travaux de la VIe Conférence des OING et des OSC de la Francophonie qui rassemble à Caraquet, capitale culturelle de l’Acadie (Canada-Nouveau-Brunswick), les représentants des 63 organisations internationales non gouvernementales (OING) et autres organisations de la société civile (OSC) accréditées auprès des instances de la Francophonie.

La Conférence des OING et des OSC réunissait des organisations de la société civile à vocation
internationale et ayant une compétence éprouvée dans l’une des quatre missions dévolues à la
Francophonie : la promotion de la langue française et de la diversité culturelle et linguistique ; la
promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme; l’éducation, l’enseignement supérieur
et la recherche ; la coopération au service du développement durable et de la solidarité.
Les organisations de la société civile sont, depuis de nombreuses années, des partenaires actifs de la
Francophonie. En s’assurant du concours le plus large possible de ces organisations à l’élaboration et
à la réalisation de leurs programmes, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et les
quatre opérateurs** directs de la Francophonie s’enrichissent de leurs expériences d’acteurs de
terrain proches des préoccupations des populations.

La tenue de la VIe Conférence témoigne de la ferme volonté de la Francophonie d’associer les
organisations de la société civile à son action et de s’assurer ainsi de leur concours pour la poursuite
des objectifs qui leur sont communs. La Conférence s'est prononcé notamment sur les enjeux qui
seront discutés au XIIe Sommet de la Francophonie et doit faire part des conclusions de ses débats dans
un message adressé aux chefs d’État et de gouvernement.

La VIe Conférence était organisée par l’OIF en partenariat avec les gouvernements du Canada et du
Canada-Nouveau-Brunswick, co-hôtes de la Conférence. Six organisations de la société civile
membres de la Conférence ont leur siège au Canada.

La VIe Conférence des OING et des OSC était  précédée, le 14 mai 2008, d’une rencontre organisée
par la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) et la Société
Nationale de l’Acadie (SNA), deux organisations membres de la Conférence. Cette rencontre avait pour
but de favoriser le dialogue et le partenariat entre les organisations non-gouvernementales (ONG)
francophones canadiennes et les OING et OSC de la Francophonie.


Documents à télécharger

Le discours du Secrétaire général (format pdf, 67 Ko)
Le Communiqué de presse (format pdf, 20 Ko)

SOURCE : OIF