En commémoration du Grand Dérangement, la Société Nationale de l'Acadie (SNA), par le biais de sa Commission de l'Odyssée acadienne, invite les paroisses acadiennes de l'Atlantique à faire résonner les cloches de toutes les églises le dimanche 28 juillet à 17 h 55. Plusieurs communautés de l'Acadie des provinces de l'Atlantique ainsi que de la diaspora acadienne souligneront l'événement.

« En cette journée commémorative du Grand Dérangement, l'Acadie accomplit son devoir de mémoire envers ce pan tragique de notre histoire. Conservons dans notre mémoire collective ce souvenir de la résistance comme une source d'inspiration pour projeter l'Acadie dans l'avenir. Marchons avec fierté sur les traces de ces Acadiens et ces Acadiennes qui ont fait dévier favorablement le cours de l'Histoire pour réaffirmer notre détermination collective à devenir une Acadie inclusive et ouverte sur le Monde », souligne Louise Imbeault, présidente de la Société Nationale de l'Acadie.


Les églises de l'Atlantique sonneront leurs clochesLe 28 juillet prochain marque le 264e anniversaire de la décision prise par les Anglais de déporter les Acadiens. Afin de commémorer le souvenir de ces femmes, hommes et enfants qui ont eu à vivre des années noires, conséquence de l'expulsion et des migrations imposées aux Acadiens, les clochers carillonneront un peu partout sur le territoire des quatre provinces de l'Atlantique et de l’ensemble de l’Acadie. Cette idée est inspirée de l'initiative de l'Église Covenanter à Grand-Pré (N.-É.) qui, depuis plusieurs années déjà, fait sonner les cloches de son église à 17 h 55 en souvenir de cette journée historique.


Anthony Doiron
Coordonnateur des communications et de la recherche
communications@snacadie.org