La Société Nationale de l’Acadie se réjouit du début du Grand parle-ouère et invite les Acadiens et les Acadiennes à prendre part activement à cette réflexion collective sur l’état présent et l’avenir de l’Acadie. L’événement prend place du 18 au 20 août au campus de Moncton de l’Université de Moncton.

Des Acadiens et Acadiennes du monde ont convergé vers l’institution acadienne pour faire entendre leur voix. Pendant les trois prochains jours, les participants et participantes prendront part à des discussions thématiques, de grandes conférences, et à un forum ouvert. Des invités de marque feront également des présentations pour alimenter les nombreuses réflexions à y prendre place.

Offrir des espaces collectifs pour permettre au peuple acadien de se concerter et de s’orienter, comme le permet le Grand parle-ouère, est une partie intégrale de la mission du Congrès mondial acadien, explique la présidente de la Société Nationale de l’Acadie, madame Louise Imbeault.

«Chaque Congrès mondial acadien est l’occasion de faire le point sur l’Acadie, sur les rêves et objectifs du peuple acadien. Les contributions et échanges qui prendront place pendant le Grand parle-ouère permettront de mieux éclairer nos positions et nos priorités. Place au foisonnement des idées!»
La Société Nationale de l’Acadie est la gardienne de la pérennité du Congrès mondial acadien.


Anthony Doiron,
Coordonnateur des communications et de la recherche
communications@snacadie.org