ATLANTIQUE, 23 septembre 2020 – La Société Nationale de l’Acadie est attristée par les tensions qui ont fait surface entre les pêcheurs autochtones et les pêcheurs non autochtones dans la région du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.


La présidente de la Société Nationale de l’Acadie, Mme Louise Imbeault, appelle au calme et au dialogue.


« Les tensions sont vives. Nous le voyons et nous le comprenons. Nous savons aussi que ce conflit ne pourra être résolu que par le dialogue et la discussion entre les parties prenantes. »


L’Acadie entretient des liens d’amitié et de collaboration depuis de nombreuses années avec les nations Mi’kmaq et Malécites, poursuit Mme Imbeault.


« Le conflit en Nouvelle-Écosse n’est pas entre l’Acadie et les peuples autochtones. Les peuples autochtones sont nos alliés et nous les leurs. Ce conflit est au sujet de l’accès à une ressource et il implique le Gouvernement du Canada, les autochtones en vertu de leur droit à une pêche de subsistance et les pêcheurs non autochtones soucieux de protéger la ressource et leur propre gagne-pain. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités, prendre acte des revendications des uns et des autres, et intervenir dans les plus brefs délais pour rencontrer les parties prenantes et résoudre cette situation. »


La SNA réitère l’attachement et les liens historiques qui existent entre l’Acadie et les peuples des Premières nations.


La SNA a signé une entente de reconnaissance d’entraide avec le Grand Chef Mi’kmaq John Joe Sark, en 1993. Elle a également signé en 2010 un accord de paix et d’amitié avec la Confédération des Mi’kmaq du Nouveau-Brunswick, avec le Chef régional Roger Augustine. 


En 2017, la SNA était à Grand-Pré lors des Retrouvailles pour soutenir les efforts de dialogue, de vérité et de réconciliation avec les peuples des Premières Nations Mi’kmaq et Malécites.


Enfin, le 16 août 2019, en plein coeur du Congrès mondial acadien 2019, des membres du conseil d’administration de la SNA et de son personnel ont participé au Mawiomi tenu sur la terre Mi’kmaq traditionnelle et sacrée sur laquelle se trouve le parc national de Kouchibouguac.


Et plus récemment, la SNA a réitéré son appui aux Premières nations dans leurs revendications auprès du Gouvernement du Canada et des Provinces quant à une enquête sur le racisme systémique dont elles sont victimes.


-30-


La Société Nationale de l'Acadie (SNA) est une société à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l'Atlantique ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés au Québec, en France et aux États-Unis. Elle a pour mandat de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale.


POUR TOUTE DEMANDE MÉDIA


Société Nationale de l’Acadie
Anthony Doiron
Coordonnateur des communications et de la recherche
communications@snacadie.org
1(506)295-6301