ATLANTIQUE, 23 septembre 2020 - La Société Nationale de l’Acadie (SNA) prend acte du discours du trône dévoilé mercredi par le gouvernement de Justin Trudeau et rappelle l’urgence de la modernisation de la Loi sur les langues officielles du Canada (LLO).


Voilà maintenant plus d'un an que cette modernisation est retardée. La SNA demande des actions immédiates pour mettre en oeuvre cette modernisation tant attendue.

  • Juin 2018 - Justin Trudeau s’est engagé à moderniser la LLO. Le premier ministre a même indiqué que ce serait fait avant les élections de septembre 2019.


  • Octobre 2019 - Justin Trudeau a affirmé que la modernisation de la LLO était réalisable d’ici avril 2020.


  • 24 juin 2020 - Radio-Canada a rapporté que le gouvernement de Justin Trudeau n’adoptera pas la modernisation de la LLO d’ici la fin de l’année. La ministre des langues officielles, Mme Mélanie Joly, a déclaré que son gouvernement s’engageait plutôt à le faire en 2021.


La SNA soutient que la modernisation de la LLO ne peut plus attendre. Cinquante ans après son adoption, nous constatons entre autres que les communautés linguistiques vivant en situation minoritaire ne bénéficient pas de toutes les chances et des privilèges dont dispose la communauté linguistique majoritaire. Il faut agir pour corriger ces manquements, souligne la présidente de la SNA, Mme Louise Imbeault.


« Monsieur le premier ministre, combien de fois sera encore repoussée cette modernisation? À quoi bon consulter les citoyens, citoyennes du pays, si le gouvernement et les élus en place ne tiennent pas leurs engagements et n’assument pas le leadership nécessaire? »


La SNA comprend que la pandémie qui sévit présentement au Canada comme ailleurs sur la planète est venue jeter une clef dans l’engrenage politique. Il est normal qu’un projet de loi n’ait pu être déposé aux Communes au cours des derniers mois, néanmoins, le travail dans l’administration publique peut et doit continuer, estime la présidente.


« Au-delà des discours et des bonnes intentions, ce dont nous avons le plus besoin sont des actions concrètes de la part de nos élus. Ce dont nous avons besoin, monsieur le premier ministre, c'est que votre gouvernement tienne ses promesses. »


La LLO et la sécurité des Canadiens et Canadiennes


Cette pandémie nous a d’ailleurs révélé à quel point la LLO constitue un enjeu de santé et de sécurité publique, surtout lorsque les droits des minorités linguistiques sont relégués au second plan dès que la situation se corse.


Le 28 avril, nous avons dénoncé la décision de Santé Canada d’éliminer l’exigence d’étiquetage bilingue pour les produits nettoyants importés au pays. Votre gouvernement a depuis reculé et indiqué que cette mesure n’était que temporaire. Malgré tout, cette décision allait à l’encontre de la Loi sur les langues officielles du Canada et a été une injure à l’endroit des communautés de langues officielles.


Cinquante ans après l’adoption de cette loi quasi constitutionnelle, nous en sommes encore là. Voilà qui incarne toute l’urgence de modernisation de la LLO du Canada, poursuit Mme Louise Imbeault.


« Monsieur Trudeau, vous avez eu à votre disposition des organismes porte-parole de communautés linguistiques, des experts en la matière, dont la Société Nationale de l’Acadie et la Fédération des communautés francophones et acadienne. Nous avons d’ailleurs produit un mémoire faisant état de nos constats au sujet de la LLO, 50 ans après sa promulgation, qui propose des solutions concrètes à des besoins réels. Les minorités linguistiques de ce pays ont soif d’équité et de justice. Monsieur le premier ministre, au nom des Acadiens, des Acadiennes et des personnes vivant en situation de langue minoritaire, nous vous demandons de tenir parole: modernisez la LLO dès maintenant. »


-30-


La Société Nationale de l'Acadie (SNA) est une société à but non lucratif qui regroupe les quatre associations francophones porte-parole des provinces de l'Atlantique ainsi que les quatre associations jeunesse. La SNA compte également des membres affiliés au Québec, en France et aux États-Unis. Elle a pour mandat de représenter le peuple acadien sur les scènes atlantique, nationale et internationale.


POUR TOUTE DEMANDE MÉDIA


Société Nationale de l’Acadie
Anthony Doiron
Coordonnateur des communications et de la recherche
communications@snacadie.org
1-506-295-6301